Johanne Fontaine fait une vidéo particulièrement touchante montrant les conséquences de son traitement

Quelle grande dame.

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
4,154 4.2k Partages

Johanne Fontaine a ému tout le Québec, au cours des dernières années, avec son courageux combat contre la maladie. Malheureusement, la comédienne qui est devenue conférencière et motivatrice approche dangereusement de la fin.

Chaque lundi, la femme forte publie une vidéo donnant des nouvelles d'elle, de son état de santé et de ses projets. On se rappelle qu'en juin dernier, la brave femme avait subi une opération importante par rapport à son état de santé. Elle prenait du mieux; son état s'améliorait comme prévu.

Cette semaine, elle était en entrevue à l'émission Deux filles le matin, avec Marie-Claude Barrette. Durant cette entrevue, on a pu l'entendre déclarer:

«Depuis mardi dernier, je n'ai plus de jambes. Je n'ai plus d'énergie, moi qui depuis huit ans vous dis de danser dans votre douleur, dans votre cancer qui ne vous appartient pas. Malheureusement, le cancer a décidé qu'à lui, je lui appartenais. Je vais avoir moins d'énergie. Ça s'appelle être en fin de vie et moi je tente d'être le plus sereine là-dedans.»

Puis, mercredi, la grande motivatrice a publié une nouvelle vidéo sur sa page Facebook, se confiant sur un des effets secondaires de son traitement. 

Elle écrit, pour présenter sa vidéo:«Un coucou du lundi, mercredi, samedi!! Quel jour sommes-nous déjà?  Peu importe, nous sommes aujourd'hui, maintenant et ce coucou c'est celui du moment présent! #COUCOUduMOMENTPRÉSENT»

Dans la vidéo, elle disait qu'elle aurait souhaité faire une vidéo avant, mais qu'elle se sentait tellement faible qu'elle ne pouvait même plus bouger. Puis, elle montre ses pieds de Shrek, comme elle les appelle. «Les plus beaux pieds de Shrek de Montréal». Elle mentionne aussi qu'elle ne sait pas comment elle pourra se rendre au tapis rouge de dimanche, puisqu'elle est en nomination pour Gémeaux. 

Ensuite, elle dit:«Ah oui, la fin de vie! Ma fin de vie. J'suis tu fin de vie ou j'le suis pas? Hm. Je le sais pas, je suis mêlée. Y'a des jours que oui et y'a des jours que non. (...) Si jamais je pars, comme les autres, je pourrai pas revenir vous dire de quoi ça a l'air là-bas. Pas plus moi qu'une autre. Ciao!»

Partager sur Facebook
4,154 4.2k Partages

Source: FB Johanne Fontaine · Crédit Photo: Screenshot vidéo FB Johanne Fontaine