Jérémy Demay reprend un classique de Joe Dassin en changeant les paroles et la vidéo devient virale

Bravo!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Jérémy Demay a récidivé en publiant une nouvelle chanson qui est rapidement devenu complètement virale. C'est en reprenant le classique de Joe Dassin « On s'est aimé comme on se quitte » que l'humoriste y a été d'un texte qui nous a fait rire et réfléchir. Et visiblement, le public québécois a adoré puisque la vidéo a déjà été partagée plus de 10 000 fois en quelques heures.

Voici la fameuse vidéo en question, qui a été publiée sur la page Facebook de l'humoriste Jérémy Demay:

« Les matins se suivent et se ressemblent...

Texte: Gilles Cormier et votre serviteur, moi même.. »

Voici les paroles de la chanson si vous voulez chanter avec lui:

Les matins se suivent et se ressemblent
Ma blonde pis moi on se lève, on se lave les mains
C'est pas facile d'être tout le temps ensemble
J'ai peur qu'on me retrouve enterré dans le jardin

On dirait qu'hier ressemble à demain
On mange même si on n'a pas faim
J'engraisse tellement que j'commence à avoir des seins
Et quand on va enfin sortir 
Je vais pouvoir tous vous faire rire
Et ça se passera pas devant un osti d'écran

On a pollué la Terre qu'on habite
Tout simplement sans penser à demain
Ça commence à me rendre fou cette histoire de Co-vide
Je m'ennuie des cônes oranges dans le trafic à chaque matin

Horacio, Legault et puis l'autre (je sais que c'est une femme, mais c'est qui déjà?»
Nous inspirent à retrouver la paix
Pendant que Trudeau il rit de nous autres
L'épais prend des selfies à son chalet

De quoi on aura l'air à la fin?
Barbu, poilu, les cheveux à moitié teints
À Laval il y aura de la pousse au pied carré
Et les douchebags vont pas mal être tous dégonflés

Avec la Terre on sera quittes
Tout simplement parce qu'on va se prendre en main
À deux mètres, le goût va nous revenir vite
De se rapprocher pour se faire un gros câlin

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Facebook Jérémy Demay · Crédit Photo: Facebook Jérémy Demay