Jean-Philippe Wauthier se trompe en direct à Bonsoir Bonsoir et ses invités n'en reviennent pas

Wow..!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
656 656 Partages

C'était une semaine très importante pour Jean-Philippe Wauthier, lui qui lançait sa nouvelle émission Bonsoir Bonsoir, le talk-show estival de Radio-Canada qui occupe désormais la case-horaire de 21h du lundi au jeudi. On n'a plus besoin de le rappeler: c'est la case-horaire qui était celle des Échangistes, au cours des trois dernières années.

La pression était donc très grande et tout le monde avait hâte de voir la nouvelle proposition de Radio-Canada. Et si tout ne semblait pas tout à fait rodé lors de la première émission, les critiques s'entendent pour dire que la première semaine s'est très bien déroulée. Quelques ajustements ont eu lieu en cours de route, mais plus les jours ont passé et plus on sentait que le produit en ondes était intéressant, solide et bien ficelé.

Et les invités qui ont défilé tout au long des quatre premières émissions ont offert de très bons moments de télévision. Mais lors de la toute dernière de la semaine, l'animateur a offert un moment particulièrement délicieux, en y allant d'un lapsus hilarant.

« On est de retour au Beau Dimanche...euh...» a dit l'animateur au retour de la pause publicitaire. Les trois invités sur le plateau, Véronique Cloutier, Jay Du Temple et Anne-Élisabeth Bossé ont tous explosé de rire. Pour la petite histoire, Le Beau Dimanche était l'émission que Jean-Philippe Wauthier co-animait avec Rebecca Makonnen les dimanches soirs, l'été dernier.

Voici le fameux segment en question, qui a été mis en ligne sur le compte Twitter officiel de l'émission Bonsoir Bonsoir:

Parlant de l'émission Bonsoir Bonsoir, le chroniqueur de La Presse Mario Girard a fait une critique très positive des premières émissions. Voici un extrait de son texte, disponible sur le site de La Presse:

«J’ai regardé les deux premières émissions en tentant d’avoir un regard neuf. Moi qui ne suis pas un grand fan de ces variétés, je n’ai pas du tout boudé mon plaisir. Est-ce parce que le ton de l’émission me rappelait que l’été s’en vient (et que j’ai mauditement hâte de sortir les sandales), toujours est-il que j’ai passé un moment très agréable.

Jean-Philippe Wauthier, l’homme qui anime plus vite que son ombre, semble très à l’aise dans cette formule.

Son ton se situe quelque part entre celui qu’il adopte à La soirée est (encore) jeune et celui qu’il avait à Deux hommes en or avec, en boni, un petit côté shag-a-lag que ne renierait pas Pierre Lalonde.»

Partager sur Facebook
656 656 Partages

Source: Bonsoir Bonsoir · Crédit Photo: Bonsoir Bonsoir