Jean-Marc Parent était au spectacle de Céline le soir du décès de sa mère et il n'en revient pas

Quelle femme inspirante!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Céline Dion avait promis de monter sur scène vendredi dernier, malgré le décès de sa mère survenu quelques heures plus tôt. Elle a tenu promesse.

Parmi les gens qui ont assisté à cette prestation émotive se trouvait quelqu'un qu'on connait bien. Un ami de Céline qui avait été invité pour cette soirée et qui ne s'attendait pas à ce déluge d'émotions, Jean-Marc Parent.

"Show de Céline hier soir à Miami avec retrouvailles de plusieurs amis avec qui on a travaillé et travaille encore....Soirée émotive avec une vraie pro au sens pur.... Comment a-t’elle fait pour être si solide malgré la situation....bravo... Merci Pierre, Lapin et le crew de Céline pour la journée passée avec vous tous. Mes pensées à la famille Dion..." -Jean-Marc Parent

Jean-Marc Parent est loin d'être la seule personnalité québécoise qui a tenu à offrir ses condoléances aux Dion. L'ex-dragonne et femme d'Affaires Danièle Henkel avait aussi de bons mots pour Thérèse Dion et ses proches.

"C’est avec beaucoup de tristesse que j’ai appris le décès de Maman Dion. C’était une femme fière au grand coeur, reconnue pour ses initiatives d’affaires et caritatives. J’ai eu le bonheur de la côtoyer personnellement et d’être la présidente d’honneur d’un événement au profit de la Fondation maman Dion il y a quelques années, et je ne peux qu’applaudir son implication et son dévouement au cours de sa vie. J’aimerais offrir mes plus sincères condoléances à toute la famille. ??" -Danièle Henkel

Même Richard Martineau, dans le Journal de Montréal, y est allé d'un hommage bien senti. Décidément, Maman Dion était une figure publique qui faisait l'unanimité.

"Vous savez, le petit geste que Céline fait tout le temps quand elle chante ? Se frapper le thorax avec son poing, pour dire : « Je suis là, je suis ambitieuse, rien ne va m’arrêter, tasse-toi » ? Eh bien ça, pour moi, c’est Maman Dion. Les deux pieds plantés dans le sol. Impressionnée par rien. Je me suis toujours demandé comment Céline avait fait pour ne pas devenir folle. Car avouons-le : les gens qui atteignent ce degré de célébrité finissent tous par perdre la carte. Pas Céline. Pourquoi ? Parce qu’elle avait sa famille autour d’elle. Maman Dion, c’était ça : une ancre. Comme ma mère. Et, probablement, comme la vôtre." -Richard Matineau, Journal de Montréal

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Facebook · Crédit Photo: Facebook