Herby Moreau n'en revient pas: «Avec un masque pourquoi on peut prendre l'avion mais pas aller au théâtre?»

Une très bonne question...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le déconfinement qui s'est mis en branle progressivement à travers la province amène son lot de questions, d'insatisfactions et, selon certains, d'incohérence. François Legault, Danielle McCann et Horacio Arruda ont rappelé à plusieurs reprises, au cours des derniers jours que si c'était plutôt facile de demander à tous les Québécois de mettre d'un coup leur vie sur pause, c'était beaucoup plus difficile d'orchestrer un déconfinement progressif qui se base sur la science et réussit à trouver la fine ligne entre écouter les meilleures recommandations de santé publique et permettre aux gens de reprendre une vie simili-normale.

Chez les artistes, notamment, plusieurs ont exprimé leur incompréhension face au fait qu'on permettra aux gens de faire de plus en plus d'activités tant qu'ils portent un masque, mais qu'on n'accepte toujours pas qu'ils puissent visiter une salle de cinéma ou une salle de spectacles, toujours en portant le même masque. 

Herby Moreau a posé la question sur les médias sociaux, mercredi.

Voici la publication qui a été faite, mercredi matin, sur le compte Instagram d'Herby Moreau:

« J'ai besoin de comprendre. Pourquoi est-ce qu'on peut remplir un avion si on a un masque, mais on n'a pas le droit de remplir un théâtre ou un cinéma avec des gens masqués? »

La question - parfaitement légitime - a suscité de très nombreux commentaires et de vives réactions. En voici quelques unes que l'on a spécialement sélectionnés pour vous:

« Après avoir pris l’avion, il faut se mettre en quarantaine. Est-ce possible de faire pareil après un spectacle? »

« Ce sont les incohérences nombreuses et persistantes actuellement ils se cherchent »

« L’avion c’est principalement des rapatriements ou des gens qui vont assister à un enterrement.... des situations d’urgence et exceptionnelles.... le cinéma etc ... c’est du plaisir etc.... ça n’est pas une urgence »

« Difficile de manger du popcorn masqué, tandis que la bouffe d’avion on peut très bien s’en passer »

« Les risques d'infection sont les mêmes. La différence est le coût d'opportunité du risque.

L'un est fait, vraisemblablement, pour le commerce et ne peut pas être fait efficacement en termes de coût et de temps autrement (et donc une nécessité) tandis que l'autre est pour le divertissement qui a de nombreuses alternatives, sans doute faciles et moins coûteuses.

Lorsqu'un risque est examiné puis "pris" en ne prenant pas de distance sociale, en ne portant pas de masque, etc., le calcul sous-jacent est le coût d'opportunité spécifique de ce risque. Ce coût est différent pour chaque individu (âge, santé, besoin économique, etc.), unité familiale, immeuble, bloc, ville... »

Partager sur Facebook
0 0 Partages