Guylaine Tanguay a eu « un deuil très difficile à faire » durant la pandémie

La pandémie n'aura pas été de tout repos!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Après que les salles de spectacle eurent fermé leurs portes durant la pandémie, Guylaine Tanguay confie avoir, à l'instar de bien des Québécois, connu certains moments plus difficiles. 

Privée de la scène, elle a confié au Journal de Montréal avoir éprouvé « un petit down » récemment. 

« J’ai besoin de chanter. En ce moment, on ne sait pas quand ni comment on va pouvoir recommencer à donner des spectacles. C’est un deuil qui est très difficile à faire », explique la chanteuse.  

Dans le but de lutter contre les effets de déprime du confinement et de l'hiver, elle a donc décidé de lancer le spectacle À ma façon

« Je voulais me payer un trip qui allait me faire du bien. Mais il fallait aussi qu’il plaise aux gens. Ça fait longtemps qu’ils m’écrivent sur les réseaux sociaux pour me dire qu’ils aiment m’entendre chanter autre chose que du country, que ce soit à Belle et Bum ou au gala Célébration, par exemple. Alors je sais que ce spectacle-là, il va nous remonter à tous le moral », explique la chanteuse au quotidien montréalais. 

Elle s'éloignera du country auquel elle nous a habitués pour revisiter certains succès de chanteuses québécoises telles que Céline Dion ou Ginette Reno. « On transforme ces chansons-là, mais c’est fait avec beaucoup de respect. On ne peut pas les dénaturer, de toute façon. Il faut conserver l’essence », ajoute Guylaine Tanguay. 

Pour le choix des pièces, elle a misé sur des succès reconnus à l'unanimité comme La BohèmeL'essentiel, et Pour que tu m'aimes encore

« On reste dans les gros titres. Je voulais que les références soient faciles, immédiates, que ce soit des chansons que tout le monde connaisse. Pas besoin de chercher loin, on les reconnaît après quelques notes », précise la chanteuse.

 « On répète souvent à quel point c’est important de vivre dans le moment présent. Mais en ce moment, ça, ça peut devenir lourd. Les souvenirs, ça vaut de l’or. Surtout en ce moment », ajoute-t-elle au sujet des souvenirs heureux que pourraient évoquer les chansons chez les spectateurs. 

Pour ceux et celles qui voudraient voir depuis leur salon le spectacle virtuel À ma façon, vous pouvez aller sur le site livedanstonsalon.com pour plus d'information et l'achat de billet. Le spectacle sera diffusé entre les 13 et 19 février prochain. 

 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Facebook