Guylaine Guay reçoit des insultes à cause de son surpoids

La confiance fait peur

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles

Rappelons-nous qu'au mois de mai dernier, la chroniqueuse favorite de l'émission Marina avait annoncé son départ du petit écran. « J’adore l’équipe de Marina, mais après 20 ans de chroniques télé, j’ai décidé d’arrêter. C’est un choix personnel. J’ai envie de plus d’écriture, de plus de livres, de plus de rencontres avec mes lecteurs et lectrices. C’est l’écriture que je choisis en prenant cette décision », avait-t-elle confié au magazine Échos Vedettes.

Chose promise, chose dûe. Son dernier roman Dame Mature est sorti récemment. Il porte d'ailleurs le sous-titre:«Réflexion comico-dramatique d'une périménopausée velue et moite». Sous ce dernier, elle tient la pose, sourire aux lèvres. 

«Moi je suis grosse depuis toujours et je sais que ces clichés là (de la femme grosse qui mange sans arrêt) deviennent des stéréotypes et quand on est gros, on vit avec ça toute notre vie. Toute ma vie, on m'a dit de maigrir. Je vais avoir 50 ans bientôt et moi c'est fini, je ne laisse plus les gens me dire à quoi je dois ressembler.»

Il y a des magasins qui ont refusé de mettre le livre sur leurs tablettes. Elle croit que c'est à cause de l'authenticité de la photo, montrant sueur et moustache.

Je pense qu'en 2018 les sujets de femmes c'est encore très tabous. Étonnamment, je pensais que c'était des hommes qui étaient un peu révulsés, mais c'était des femmes qui étaient froissées qui trouvaient ça un peu trop too much. 

«Je pense que l'industrie du mal-être est beaucoup plus prolifique que l'industrie du bien-être, tout simplement. Quand on est bien dans sa peau et de surcroît quand on a comme moi un surpoids, on dirait qu'on a pas le droit d'être bien dans notre peau parce que les gens se préoccupent beaucoup, beaucoup de ma santé. Mais moi je le sais que je suis en santé, je mets n'importe qui au défi. Chaque matin, je prends vraiment un smoothie avec du kale, j'mets pas de la peau de Kentucky dedans, c'est vraiment un smoothie au kale. Pis j'fais mon yoga, j'ai recommencé à faire du yoga. (...) c'pas cute dans mon salon avec mes leggings les quatre fers en l'air, sauf que je le fais parce que pour moi, ma santé c'est important.»

Elle reçoit souvent des messages haineux et méchants.

«Quand on est grosse, les gens ne se gênent pas pour me donner beaucoup de «conseils». Je reçois beaucoup de courriels comme «Maigris, grosse torche», «T'as juste à maigrir ma grosse». Je reçois beaucoup de courriels de toutes sortes de gens qui font toutes sortes d'exercices, qui me proposent toutes sortes d'affaires pis c'est correct aussi. Si je peux être un vecteur si eux-autres ça les soulages, ben je vais être la soupape de votre malheur.»

Source: Les échangistes · Crédit Photo: Facebook Guylaine Guay