Guy Mongrain donne de nouveaux détails sur son départ de La poule aux oeufs d'or

De nouveaux détails bouleversants

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,310 1.3k Partages

C'est le 27 juin prochain que Guy Mongrain animera sa toute dernière émission de La poule aux oeufs d'or, lui qui a été à la barre de l'émission phare pendant 25 ans.

En entrevue avec le magazine La Semaine, l'animateur a donné de nouveaux touchants détails sur sa décision de prendre sa retraite.

Voici quelques extraits de l'entrevue, disponible dans le plus récent numéro de La Semaine:

«Je dirais que c'est le temps de la prendre (sa retraite). L'âge n'est pas en cause, j'ai encore plein d'énergie. Je pense que le fait d'avoir été 25 ans à la barre d'une même émission y est pour quelque chose. En plus, le 18 juin, ça fera 41 ans que je pratique ce métier. Je suis bien content, mais j'ai simplement le goût de passer à autre chose. La retraite comme telle ne me dit rien. Je mets juste un terme à une carrière publique ininterrompue de 41 ans.»

«J'ai amorcé ma réflexion il y a plus d'un an. Le 20 avril 2017, j'ai perdu mon vieux chum, un ami que j'avais depuis plus de 40 ans. Ça m'a frappé de plein fouet. Nous étions comme les deux doigts de la main. Nous jouions aussi au hockey ensemble. Ce soir d'avril, je n'avais pas pu jouer à cause d'un petit mal de dos, mais j'étais sur place. Sans trop entrer dans les détails, il a eu un profond malaise, puis il a été admis à l'hôpital et n'en est jamais ressorti. J'ai même vu les manoeuvres de réanimation qu'on lui a faites. J'ai accueilli ses enfants - je suis d'ailleurs le parraison de son fils - et sa femme à ce moment-là. Les médecins ont dit qu'il avait été tellement terrassé par l'attaque qu'il ne servait à rien de s'acharner.»

«Oui, là j'ai commencé à réfléchir, parce que mon ami venait d'avoir à peine 67 ans quand il est décédé. J'ai des phrases fétiches que je répète constamment, par exemple: «La vie, c'est quand? La vie c'est maintenant.» Je veux profiter des bonnes années qui me restent, en espérant d'être en santé pour vivre ce que j'ai à vivre.»

Partager sur Facebook
1,310 1.3k Partages

Source: La Semaine
Crédit Photo: Facebook