Guy Jodoin déstabilisé par la pandémie : « «Je me suis demandé si j’étais à la bonne place dans la vie »

Il dit avoir vécu une période « très déstabilisante ».

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Comme beaucoup de Québécois, Guy Jodoin aura vécu des moments difficiles durant le plus fort de la première vague de la pandémie de COVID-19, au printemps. 

En entrevue avec Échos Vedettes, le comédien et animateur a confié que cette période aura été « très déstabilisante ». « J’ai d’abord été déçu, car pour la première fois, je devais partir en Europe pour mon travail. J’avais une tournée avec la LNI qui était prévue là-bas, mais tout a été annulé. Je devais aussi jouer dans la suite d’Alerte Amber. En mars, tous les jours, je devais annuler des choses dans mon horaire. C’était d’autant plus un choc que j’avais travaillé très fort de la mi-janvier à la fin février sur Le tricheurEscouade 99Les voisins et la LNI... Et tout a été arrêté », énumère Guy Jodoin concernant les raisons de son chamboulement. 

Cette pause obligatoire l'aura forcé à se remettre en question. « Je me suis demandé si j’étais à la bonne place dans la vie. Aujourd’hui, après avoir passé une tempête comme celle-là avec ma douce, je pense être à la bonne place avec la bonne personne. Ma remise en question s’est aussi faite sur le plan matériel. Je ne suis pas un gars très matérialiste, et avec ce que j’ai vécu dernièrement, je le suis de moins en moins. Je me suis débarrassé de beaucoup de choses. Par exemple, je n’ai actuellement pas de lieu qui m’appartient. Je n’ai pas de maison, je suis en location, et je me dis que ce n’est pas grave », nuance-t-il. 

Guy Jodoin espère néanmoins pouvoir un jour continuer à voyager. « Je dirais même que je préfère plus voyager que d’avoir une maison. J’ai un peu l’attitude inverse de beaucoup de monde », concède-t-il. 

Heureusement, il a pu compter sur plusieurs projets professionnels. En plus des tournages du Tricheur, il fait également partie de la distribution de la toute nouvelle série Escouade 99 en plus d'Alertes, la suite de la télésérie Alerte Amber, dont le tournage a repris lundi, le jour même où plusieurs régions du Québec ont basculé en zone rouge. « Je vais jouer le directeur de la SQ. Ils ont plus axé l’action dans le quartier général de la police que dans les familles. Je vais avoir plus de jus à jouer; je suis bien content », a révélé le comédien à ce sujet, en souhaitant un jour se rendre au Japon après la pandémie.  

Lisez l'entrevue complète ici

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: 7 Jours · Crédit Photo: Facebook - Le Tricheur