Guy A. Lepage publie une rare photo avec ses trois enfants et il a de quoi être fier

Magnifique!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Guy A. Lepage a fait plaisir à ses fans, dimanche, en publiant une rare photo en compagnie de ses trois enfants: Théodore, Béatrice et Thomas. L'animateur de Tout le monde en parle a profité de la Fête des pères pour nous démontrer une fois de plus qu'il est un papa fier de ses trois beaux enfants.

Voici la fameuse photo en question, qui a été publiée sur le compte Instagram de Guy A. Lepage:

« PapaGuy avec ses trois bébés. #fêtedespères Photo : @mel_campeau »

Et voici quelques photos des enfants de Guy A. Lepage, publiées au cours des dernières années sur son compte Instagram:

« Bonne fête à toutes les femmes mais particulièrement celle-ci. #8mars@mel_campeau »

« Ma petite Bébéatrice a aujourd’hui 10 ans. Je l’appelle maintenant Béactrice ou Dramatrice car elle vit tous les drames du théâtre antique quotidiennement. Elle n’est plus une petite fille potelée mais une jeune femme en devenir. Elle étudie en musique et aujourd’hui elle a dessiné les plans de sa future maison. Et je suis fier d’elle. »

« Il y a 28 ans, naissait mon premier fils. Ce fut le plus beau jour de ma vie. (J’ignorais qu’il y en aurait deux autres beaucoup plus tard). Ce mignon petit Babou est devenu ce grand Théo barbu dont je suis si fier. Je t’aime @theolr  Titre de la photo : Théo dortPhotographe : Denys Castiglio »

« En nomination aux Gémeaux avec ma femme et ma fille pour #Bébéatrice, hier j’ai pas gagné. Mais avec ces deux femelles alpha dans ma vie, je considère que c’est moi qui a gagné le jackpot.  @mel_campeau
Béatrice Lepage »

« Ce matin, c'était le premier jour de la maternelle pour mon petit Tom. Quand ils ont chanté "J'ai 5 ans, je vais à l'école, je suis grand..." J'ai braillé. (J'ai tendance à brailler quand c'est émouvant. Les digues ont cédé en 1991 à la naissance de mon premier et depuis, impossible de les colmater). Je n'ai pas seulement braillé parce que mon petit dernier quitte le nid familial et que le silence va s'installer dans la grande maison alors que je raffole de son remue-ménage quotidien et de ses bisous  impromptus alors que j'essaye de me concentrer pour travailler.

J'ai braillé aussi parce qu'aujourd'hui il devient officiellement un petit citoyen. Il ira à l'école pendant au moins 12 ans, j'espère 17, ensuite il cherchera un accomplissement professionnel, un embrasement amoureux, et pendant tout ce parcours, il devra apprendre à s'affirmer plutôt que se soumettre, à s'indigner plutôt que s'écraser, à se défendre plutôt que se défiler.

J'ai travaillé très fort pour arriver à me tenir debout. J'étais déterminé à ne pas me laisser influencer ou intimider. J'ai cru en moi. Pas facile quand on est enfant ou adolescent. Était-ce de l'inconscience? Peut-être. Mais j'avais envie de tenir le premier rôle dans le film de ma jeune vie.
Ce matin, je réfléchissais à tout ça. Je me revoyais en 1965 à la maternelle, vêtu courtement de brun avec mon toupet coupé carré et mes yeux inquiets. Je sentais que ma vie allait changer.
Tout ça pour dire que je souhaite seulement que mon petit Tom en devienne un grand. »

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Instagram Guy A. Lepage · Crédit Photo: Instagram Guy A. Lepage