Nouvelles : Grégory Charles partage un émouvant message suite au départ de son père
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Grégory Charles partage un émouvant message suite au départ de son père

C'est d'une tristesse infinie...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
65 65 Partages

Grégory Charles a vécu toute une épreuve au début de l'année, alors que son papa - de qui il était très proche - a rendu l'âme en février. On se rappelle de la terrible histoire: son papa Lennox a été grièvement blessé par un tracteur de déneigement à la fin janvier. Il revenait de l'église où il allait tous les jours depuis le départ de sa femme, il y a un an. L'accident a été brutal et et le septuagénaire a finalement succombé à ses blessures après avoir lutté pour sa vie pendant quelques jours.

Depuis, Grégory a pris une pause dont il avait bien besoin pour faire le vide, essayer de vivre son deuil et remettre plusieurs choses en perspective. Mais après des semaines de répit, voilà qu'il est prêt à reprendre le flambeau. C'est ce qu'il a annoncé, samedi matin, sur sa page Facebook.

Voici le touchant mot qu'il a envoyé à ses fans, samedi matin, via sa page Facebook officielle:

«Après le départ soudain de mon père Lennox en février, j'ai pris une pause. J'ai pris le temps de m'occuper de ma santé et de passer des moments précieux avec Nicole et Julia. Je reprends le collier en fin de semaine. Aujourd'hui à Lanaudière pour le lancement de la programmation été 2018 du Festival et demain pour le concert de l'Académie Gregory avec des centaines de pianistes de tous les âges et de toutes les provenances. La vie continue et il faut saisir le beau partout où il se trouve... et quand on le trouve.»

Et voici la publication en question:

En quelques heures, la publication a récolté près de 500 mentions j'aime en plus de générer de très nombreux commentaires. En voici quelques uns:

« C'est vrai que la vie est belle quoi qu'il arrive. Les événements heureux et difficiles se succèdent, s'empilent et s'entrecroisent. Tout ça fait de nous les personnes que nous sommes! Bravo Grégory pour ta force de vivre, ta passion pour la musique, tes belles valeurs que tu partages. Comme Academicenne, je serai du concert du soir demain. J'ai hâte !»

«Lâchez pas !!! Vous êtes mon idole depuis les débuts des débrouillards et je continue à vous admirer à tous les jours ? je sais que c’est dur perdre un proche mais sachez que nous sommes tous dans le même train de la vie et nous empruntons chacune et chacun un chemin différent (mais heureusement, parmi nos parcours, nous nous entre-croiserons à plusieurs reprises) quitte à se revoir un jour»

«Tu fais bien Gregory. C'est difficile quand on aime ce que l'on fait, on s'investit au maximum et on a de la difficulté à s'arrêter. On est resté comme un enfant (du moins pour moi) qui a peur de manquer quelque chose. On en dort pas beaucoup, on travaille 10 à 15 heures par jour et on oublie souvent ce qui est le plus important, nos amours, nos amis et nous même. Penses à toi»

«Bonne journée Grégory, je fais partie de l'académie et j'ai tellement hàte de te rencontrer ainsi que tous les autres académiciens!!! Je suis certaine que ce moment sera inoubliable!!! Merci tellement de nous donner l'occasion de tous partager ensemble notre amour pour la musique. La musique ça rend tellement heureux. A demain!»

«Sage décision... Je te souhaite amplement tout ce bonheur dans ton coeur et esprit. Tu as bien fait de prendre ce recul et tu vas passer au travers, je ne suis pas inquiet. Il m'arrive de penser à toi à chaque lundi et vendredi matin en écoutant la musique classique. Content de voir que tu te portes bien. Au plaisir de se revoir bientôt dans un Facebook live. Qui sait!»

Et voici quelques publications que Grégory Charles a partagées sur Facebook concernant le départ de son papa:

«Le Journal de Montréal rapportait hier soir qu'un septuagénaire avait été grièvement blessé par un tracteur de déneigement. Cet homme, c'est mon papa Lennox. Il revenait de l'église où il allait tous les jours depuis le départ de ma mère il y a un an. L'accident a été brutal, son état est critique et il se bat, depuis hier soir, pour la vie, pour sa vie. S'il est un homme qui croit au pouvoir de la prière, c'est lui. Vous seriez gentil, si vous en avez le temps, de lui réserver l'une de vos prières ou de vos pensées aujourd'hui.»

«Julia, Nicole et moi tenons à remercier tous ceux et celles qui depuis plusieurs heures nous offrent leurs pensées et leurs prières. Mon père se bat toujours pour vivre et nous avec lui. Pour lui, comme pour nous, chaque précieuse minute vaut la peine et parfois la douleur d'être vécue.»

«Un peu avant 8h00 ce matin, mon papa, Lennox, a succombé à ses blessures et a paisiblement rendu l'âme. Nous étions là, à ses côtés. Je ne trouve pas les mots pour expliquer ce que j'ai ressenti de paix, de lumière, d'amour à l'instant où il est parti. C'était comme si, dans cette terrible épreuve, mon père
obtenait quand même ce qu'il espérait depuis un moment... retrouver l'amour de sa vie. Mon père était un homme rare: résolu, fort, tendre et sans méchanceté. Un homme seulement capable d'aimer. Aucune femme n'a eu meilleur mari. Aucun fils ne pourrait être plus fier. Adieu, papa. Je vais t'aimer, toi aussi, jusqu'à la fin du monde.»

«Merci beaucoup à tous ceux qui nous ont offert depuis hier leurs condoléances et leur soutien. Notre famille en a bien besoin. Mon papa nous répétait tous les jours que "la vie est belle". Il n'est pas là, ce matin, pour remplir d'optimisme et de tendresse le trou béant que j'ai dans le coeur. Mais comme, ce matin, le soleil et la lune partagent le même ciel, je me console en imaginant mon père et ma mère s'étreignant pour toujours.»

«Il est minuit. Julia et Nicole dorment. J'avais l'habitude à cette heure d'entendre mon père marcher, à l'étage. Ce soir c'est le silence. Pas un bruit, pas un pas. Je lis et réponds à des centaines de tendres messages de sympathie. Merci pour ces messages qui me font pleurer, qui animent des souvenirs, qui me rendent fier d'être le fils d'un homme de cette trempe. J'ai peur de fermer l'oeil. Demain, malgré moi et malgré tout, la vie doit continuer. Mais je ne sais pas comment...»

«Les funérailles de mon père Lennox, victime d'un horrible accident la semaine dernière, auront lieu vendredi le 9 février à 15h00 à l'église Saint-Viateur d'Outremont, au 1175 Laurier ouest à Montréal . Il s'agira d'une célébration toute en beauté et en musique. Notre famille accueillera tous ceux qui souhaitent saluer Lennox et lui dire un dernier au revoir dans cette même église à partir de midi (12h00).»

Partager sur Facebook
65 65 Partages

Source: Facebook
Crédit Photo: Facebook