Gildor Roy fait de surprenantes révélations sur la mort du commandant Chiasson dans District 31

Oh qu'on a hâte à la saison 4

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,168 1.2k Partages

Les dernières semaines ont été mouvementées pour Gildor Roy qui a vécu de façon très intense la fin de la troisième saison de District 31, quelques jours avant de recevoir le Trophée Artis de la personnalité masculine de l'année, pour son rôle du commandant Daniel Chiasson. 

Dans la plus récente édition du magazine 7 Jours, Gildor Roy s'est confié sur plusieurs sujets, dont l'après-District 31. Si Hélène Bourgeois-Leclerc a décidé de quitter l'équipe en raison de l'horaire de travail, il serait surprenant que Gildor Roy décide de faire la même demande à Luc Dionne.

« Tant et aussi longtemps que mon personnage sera vivant, je vais faire partie de cette quotidienne. J'ai envie d'aller au bout de ça et de vivre cette belle aventure à fond. Je suis bien conscient qu'à mon âge, des rôles comme celui-là, il n'en pleuvra pas après. Donc, je savoure pleinement chaque instant. Après tout, je joue dans une série où il y a des guns et mon personnage peut se faire tirer d'un épisode à l'autre. Tout peut s'arrêter rapidement. Surtout qu'avec Luc Dionne, on ne sait rien à l'avance. Il garde tout secret. Tu peux donc te retrouver à tourner ta dernière scène du jour au lendemain. Ça fait partie de la game. Mais c'est certain que de tourner une saison de District 31 c'est tout un marathon. Sérieusement, sans me vanter, un tel rythme ce n'est pas fait pour tout le monde. Il faut aimer ça et être un peu fou. C'est un grand défi d'acteur. 

C'est fort possible que ce soit mon dernier rôle et si tout s'arrête après ce beau personnage dans une série si populaire, ce sera la plus belle façon de tirer ma révérence. Le commandant me permet de jouer des scènes incroyables avec des acteurs de grand talent. Alors j'en profite pleinement. Mais si tout s'arrête ce sera correct. J'ai eu une belle carrière.

Il est évident que ça serait un choc si mon personnage était mort. Mais ça fait partie de la game de ce beau métier. Par contre, je souhaite que mon personnage soit à l'abri des balles et qu'il fasse partie de l'émission pendant encore longtemps. À la fin de tout ça, ce qui va le plus me manquer c'est la gang. On est une grande famille sur ce plateau et ça va me manquer en maudit quand mon personnage va tirer sa révérence.»

On espère que ce ne sera pas tout de suite! 

Et de quoi l'après-District 31 sera fait, pour le comédien de 59 ans? «C'est le chanteur qui va d'abord reprendre du service. J'ai un bon album typiquement country prêt à sortir. J'ai écrit les chansons entre les prises, dans ma loge, sur le plateau de District 31 et j'ai enregistré le disque au cours des derniers mois. J'ai envie de redevenir chanteur. Pour moi, le plan est clair: dès que Daniel Chiasson sort de la série, je lance mon disque et je pars en tournée à travers le Québec. J'ai envie de faire ça depuis longtemps et je veux remonter sur scène pendant que j'en suis encore capable. Gildor Roy sur scène, il déplace de l'air et il bouge. Je ne veux pas attendre d'être trop vieux pour le faire! »

Partager sur Facebook
1,168 1.2k Partages

Source: 7 Jours
Crédit Photo: Facebook District 31