François Legault confirme que l'infirmière de Joliette qui a insulté Joyce Echaquan a été congédiée

Il vient de le confirmer

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

En conférence de presse en compagnie du Directeur national de la Santé publique du Québec, Dr Horacia Arruda, et du ministre de la Santé et des services sociaux, Christian Dubé, le premier ministre François Legault a abordé le dossier de Joyce Echaquan, cette jeune femme autochtone décédée à l'hôpital de Joliette dans des circonstances absolument horribles.

Questionné par un journaliste à ce sujet, le premier ministre a tenu à offrir ses condoléances à la famille, aux proches et à toute la communauté de Manawan. Il a également affirmé qu'une enquête serait faite sur les circonstances entourant le décès, à la fois par ce CIUSSS et par le coroner. Et il a également dévoilé que l'infirmière en question a été congédiée.

François Legault a également qualifié les propos prononcés par l'infirmière de complètement inacceptables et racistes.

Peu avant son décès, Joyce Echaquan, une femme atikamekw dans la mi-trentaine, a produit une vidéo en direct sur Facebook tandis qu'elle était hospitalisée. La jeune femme demandait alors de l'aide, tout en déclarant qu'elle avait été surmédicamentée.

C'est Reginald Echaquan, un cousin de Joyce, qui a expliqué à ICI Radio-Canada que peu de temps de décéder, la jeune femme "avait activé son cellulaire, elle l'a mis en direct".

Dans la vidéo en question, on peut entendre Mme Echaquan demander de l'aide aux internautes tout en déclarant: "Venez m’aider, ils me droguent."

Par la suite, ce sont des infirmières ou des préposées qu'on entend dire: "On va s’occuper de toi parce que tu n'es pas capable de t’occuper de toi", tandis qu'une autre employée affirme un peu plus tard: "T'es t'épaisse en câlisse".

Selon Pamela Dubé Ketish, la cousine de Joyce, cette dernière avait été hospitalisée pour des problèmes d'estomac: "Joyce avait des problèmes cardiaques. Elle disait qu'on lui avait donné beaucoup de morphine."

Dans la vidéo en direct publiée sur Facebook, on entend l'infirmière en question y aller de commentaires inacceptables et racistes. Elle a notamment dit: 

«Esti d’épaisse de tabarnouche... C’est mieux mort ça. As-tu fini de niaiser... calisse? T’es épaisse en calisse», murmuraient deux membres du personnel de l’hôpital de Joliette.

«T’as fait des mauvais choix ma belle. Qu’est-ce qui penseraient tes enfants de te voir comme ça? Pense à eux autres un peu... C’est meilleur pour fourrer qu’autre chose, pis on paie pour ça. Qui tu penses qui paie pour ça?»

Voici une publication faite sur Twitter par le journaliste de Radio-Canada Sébastien Bovet:

« DERNIÈRE HEURE

L'infirmière a été congédiée selon @francoislegault
Enquête du coroner et du Centre Intégré de Santé et de Services Sociaux, selon le premier ministre.

#polqc Mort de Joyce Echaquan : le racisme envers les Autochtones est dénoncé »

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: François Legault · Crédit Photo: Facebook