François Legault bloque un journaliste sur Twitter et reçoit de nombreuses critiques

Plusieurs se demandent pourquoi le premier ministre a agi de la sorte...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Il faut souvent bien faire attention à ce que l'on fait sur les réseaux sociaux, et le premier ministre du Québec, François Legault, n'échappe pas à cette règle. Le chef d'État a récemment bloqué le journaliste spécialisé en santé du Montreal Gazette, Aaron Derfel, sur le réseau social Twitter. 

« Je viens de découvrir que le premier ministre François Legault m'a bloqué sur Twitter. Est-ce que c'était après que j'eut écrit ma plus récente histoire au sujet du manque de [sympathie du système envers les patients cancéreux] durant la pandémie ? Était-ce avant et je ne le sais pas? Je suis heureux que la ministre de la Santé, Danielle McCann, ne l'ait pas fait », a-t-il écrit en anglais sur le populaire réseau social.  

Il faut dire que, la veille, Aaron Derfel avait publié un article qualifiant de « catastrophe le traitement des patients cancéreux au Québec durant la pandémie de COVID-19, selon plusieurs experts.

La nouvelle de son blocage par le premier ministre n'a pas tardé à être relayée et dénoncée par différents acteurs du monde du journalisme. 

Le journaliste et professeur à la Faculté de communications de l'Université du Québec à Montréal, Patrick White, a partagé un tweet à ce sujet. 

« Drôle de gestionnaire de communauté du PM parce que poser un tel geste allait avoir bcp plus d’effets négatifs que de simplement le laisser passer dans le fil et faire comme si rien n’était », a quant à elle répondu Marie-Eve Tremblay, qu'on peut voir dans Corde sensible à Radio-Canada.

« C’mon François!!!! », a tweeté un autre internaute. 

Le premier ministre du Québec n'est pas le seul à faire parler de lui à propos de ses actions sur Twitter. Rappelons que, plus tôt cette semaine, le réseau social annonçait ne pas exclure de suspendre le compte du président des États-Unis, Donald Trump.

Twitter avait précédemment signalé deux de ses gazouillis concernant le vote par correspondance en y mentionnant « vérifiez les faits ». 

Quant à François Legault, on ignore pour le moment quand et pourquoi il a bloqué le journaliste du Montreal Gazette, mais plusieurs semblent très mécontents et dénoncent une « attaque à la liberté de la presse ». 

Il y a fort à parier que de nombreux journalistes poseront la question au premier ministre lors de son prochain point de presse...

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Twitter · Crédit Photo: Wikimedia Commons - LouisRoyQc