François Lambert n'avait pas tout dit au sujet de Caroline Néron...

Il en rajoute!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Depuis le début des déboires financiers de Caroline Néron et son entreprise, son ancien collègue dragon François Lambert ne s'est pas gêné pour remettre en doute les explications et les qualités de gestionnaire de la star québécoise.

Certains de ses commentaires avaient même choqué certains et Caroline Néron lui avait sèchement laissé savoir qu'elle n'avait pas en haute estime son opinion.

On pourrait croire qu'après quelques sorties publiques sur les déboires de Caroline, François Lambert avait tout dit. Et bien non... devant la fermeture définitive de l'entreprise Bijoux Caroline Néron, François Lambert a décidé d'en rajouter une troisième fois et, espérons-le, d'une fois pour toute clore le dossier en publiant un message un peu ambigu sur son mur Facebook. Voici ce qu'il avait à dire.

"C'est la fin pour Caroline Néron!

Aussi bien écrire un court message comme ça vous allez arrêter de me demander ce que j'en pense.

Bien non, je ne suis pas un charognard qui va profiter que quelqu'un qui est à terre pour en rajouter.

La réalité, c'est que les entreprises ouvrent et ferment, c'est normal.

Ce n'est pas le fun mais c'est normal!

Ne pensez pas que je suis heureux et que je me dis: "je le savais!"

Elle, c'est son rêve qui vient de se terminer et disons qu'elle s'est faite réveiller en plein milieu de son rêve.

Et ça, c'est choquant se faire réveiller au beau milieu. On a beau forcer pour se rendormir et continuer notre rêve mais ça ne marche pas comme ça.

Un rêve qui était peut-être devenu un cauchemar aussi, seulement elle le sait.

Bonne continuité Caro!" -François Lambert

Plus tôt aujourd'hui, Caroline Néron avait publié sur Instagram une vidéo où, les larmes aux yeux, elle faisait un dernier tour de ses locaux désertés. 

On lui souhaite bonne chance pour la suite des choses.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Facebook
Crédit Photo: Facebook