Félix Antoine-Tremblay remet une internaute à sa place concernant l'affaire Julien Lacroix

Bien répondu!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Tout le monde a droit à son opinion et les dernières semaines nous ont démontré que le Québec était profondément divisé en ce qui concerne la vague de dénonciations sans précédent qui sévit actuellement au Québec. Une chose est sûre: cette période de profonde incertitude et de bouleversements nous aura amené à nous questionner et à remettre en question plusieurs comportements qui étaient jusqu'ici tolérés par notre société.

Mais on observe deux courants diamétralement opposés, soit ceux qui croient les victimes et qui les félicitent pour le courage qu'elles ont eu d'oser dénoncer. Et ceux qui trouvent au contraire que c'est lâche de dénoncer sur les médias sociaux ou dans les pages d'un journal, plutôt que de porter plainte à la police.

Ces deux courants sont extrêmement forts et polarisés, et ils donnent parfois lieu à des échanges musclés. On en a eu un bel exemple, jeudi, alors que le comédien Félix-Antoine Tremblay a remis à sa place une internaute avec laquelle il était profondément en désaccord.

Le tout a commencé quand le jeune homme a partagé dans sa story Instagram le texte de Geneviève Morin, publié sur le site d'Urbania, dans lequel l'ex-conjointe de Julien Lacroix raconte pourquoi elle l'a dénoncé dans les pages du Devoir, en plus d'y aller d'une réflexion nuancée et extrêmement pertinente sur la vague de dénonciations actuelle.

On vous suggère d'ailleurs fortement de lire le texte en intégralité juste ici.

Ce à quoi une internaute a répondu « Questionnable tout ça... »

Le comédien a senti le besoin de répondre et d'expliquer pourquoi, à son avis, ce n'était pas du tout questionnable. « Absolument pas, Sylvie », a-t-il répondu. 

Après une réponse où l'internaute en question affirmait notamment « J'en parlais avec ma soeur et nous nous disions, elle est jeune, belle, sans enfants, pourquoi elle restait? Elle dit c'était mon ami, bla-bla-bla... Ouin. Sa job à elle c'était de débarquer», le comédien a perdu patience.

« Je n'ai pas envie d'avoir cette discussion avec vous à partir du moment où vous questionnez « pourquoi elle restait ». CE N'EST PAS QUESTIONNABLE CAR VOUS N'ÉTIEZ PAS LÀ ET CE N'EST PAS VOUS. Chaque humain a sa façon UNIQUE de gérer ses émotions et ses situations et ce, en dépit de la jeunesse, DE la beauté ou du fait qu'elle aille ou pas d'enfants. C'est ridicule. C'est triste la façon dont vous jugez votre soeur et vous. Bye Sylvie. »

Il conclut avec « Je ne peux pas concevoir qu'on mette le blâme sur la personne abusée dans une relation toxique en disant « sa job était de partir. » Restons forts et solidaires la gang. »

Voici des captures d'écran tirées de la story Instagram de Félix-Antoine Tremblay:

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Instagram Félix-Antoine Tremblay · Crédit Photo: Instagram Félix-Antoine Tremblay