Éric Lapointe: Jeff Fillion affirme que Québecor a attendu la fin de la campagne pour ne pas nuire au Bloc

Jell Fillion frappe encore!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Éric Lapointe est dans la tourmente depuis jeudi soir, alors qu'il a annoncé qu'il se retirait de la prochaine saison de La Voix pour « des raisons personnelles ». Rapidement, des informations ont été divulguées comme quoi le chanteur aurait été arrêté il y a quelques semaines dans une histoire de violence conjugale. 

Plusieurs ont critiqué le traitement de la nouvelle fait par les médias de Québecor en reprochant d'avoir mis l'accent sur le fait qu'il ne serait pas de retour à La Voix et non sur le fait qu'il avait été impliqué dans une histoire de violence conjugale. Mais pour Jeff Fillion, ce n'est pas tant le traitement de la nouvelle qui cause problème, que son timing.

Au micro du CHOI RadioX, Jeff Fillion a affirmé que selon lui, les médias de Québecor ont décidé de retenir la nouvelle et d'attendre que la campagne électorale fédérale soit terminée pour la sortir, histoire de ne pas nuire aux chances du Bloc québécois. Rappelons que le chef du Bloc Yves-François Blanchet a été le gérant d'Éric Lapointe pendant le longues années.

Voici quelques extraits de ce qu'il a déclaré:

« L'histoire d'Éric Lapointe, ce ne serait pas la première histoire de violence conjugale dont on aurait eu vent, c'est quelqu'un qui a des problèmes, Éric Lapointe. Regardez-le, il n'a pas l'air en forme. Mais vous ne trouvez pas ça bizarre, vous autres, que ça sorte trois jours après l'élection de 32 députés du Bloc québécois appuyé par Québecor et PKP?

Le gars est à La Voix. Si Éric Lapointe est dans un show style La Voix, mais à Radio-Canada, avec l'efficacité des journalistes de Québecor à Montréal, 48 heures, si c'est pas 24 heures après l'incident, on a une nouvelle nous disant que Lapointe a été arrêté par la police pour violence conjugale. 

Comment ça se fait qu'il n'y ait rien eu? Trois jours après l'élection, la nouvelle sort. Je le sais que ça n'a pas de lien. Ce n'est pas Yves-François Blanchet qui a sacré une claque à sa blonde. Mais vous savez comme les histoires ça dérape. 

Je ne peux pas commenter l'histoire en question. Je n'ai pas de détails là-dessus. On sait que la police aurait arrêté Éric Lapointe, mais je n'ai pas de détails là-dessus. Moi je vous parle de la nouvelle. Cette nouvelle-là aurait dû sortir pendant la campagne électorale et les gens de Québecor l'ont retenue jusqu'au lendemain du vote. »

Voici l'extrait en question:

Et voici une publication faite sur Twitter par Jeff Fillion, vendredi:

« TVA et Québécor ont retenu cette vieille nouvelle de Eric LaPoune pour ne pas nuire @BlocQuebecois
et Yves Francois Blanchet pendant la campagne. 3 jours plus tard boom boom. Québécor sont vraiment des dangereux. »

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Radio X · Crédit Photo: Facebook Éric Lapointe