En furie, Guy A. Lepage monte le ton sur les réseaux sociaux après le 7e féminicide au Québec en deux mois

Bravo!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles

Le sujet de la violence faite aux femmes est malheureusement plus d'actualité que jamais, alors qu'on apprenait mardi qu'un septième féminicide avait eu lieu au Québec, depuis le début du mois de février. Une femme de 29 ans est décédée après avoir été rouée de coups par son conjoint, samedi, dans l'arrondissement de LaSalle.

Si le thème des féminicides revient aussi souvent dans l'actualité depuis quelques semaines, c'est parce qu'il faut qu'on en parle, et il faut surtout trouver des moyens pour que la violence faite aux femmes cesse. Et pour ça, ça prend une prise de conscience des hommes pour que les comportements qui étaient autrefois tolérés ou passés sous silence soient aujourd'hui dénoncés haut et fort.

Le premier ministre François Legault s'est adressé aux hommes du Québec, il y a quelques semaines, lors d'une conférence de presse sur la situation sanitaire. Avant de parler des plus récents développements concernant la pandémie, il avait déclaré, en référence aux meurtres de deux femmes à Sainte-Sophie le 1er mars: 

« Je voudrais dire quelques mots sur ce qui est arrivé encore une fois à deux femmes. Deux meurtres. Chez nous. Ça n'a pas de bon sens. En 2021. J'ai le goût de parler aux hommes. D'homme à homme. Il n'y a rien de masculin, il n'y a rien de viril à être violent avec une femme. Au contraire, moi je trouve ça lâche. Il est temps que les hommes, on se mette ensemble et qu'on se dise qu'on va parler à nos garçons, on va parler à nos chums. Mais ça n'a pas de bon sens qu'en 2021 on vive comme des barbares dans une société civilisée. Toutes les femmes et tous nos enfants ont le droit à un milieu de vie sécuritaire. Donc passons le mot et espérons que les mesures qu'on met en place pour les centres d'hébergement pour les femmes fassent que la situation enfin s'améliore. »

Visiblement, la situation ne s'est pas améliorée alors qu'un nouveau féminicide est venu s'ajouter, au cours des derniers jours. C'est au tour de Guy A. Lepage de prendre la parole publiquement pour parler de la violence faite aux femmes.

Voici la publication qui a été faite, mercredi, sur le compte Instagram de Guy A. Lepage:

« Drame passionnel. NON. Violence conjugale. NON. FÉMINICIDE ! C’est ça le vrai mot.
Homme en détresse NON. Trouble mental momentané. NON. ASSASSIN ! C’est ça le vrai mot. »

Voici quelques commentaires laissés sous sa publication:

« Merci Guy. Ta voix porte... »

« C’est assez. Je pense aussi aux enfants qui restent. Je ne sais pas si on l’a lu dans les medias, mais Rebekah avait un fils qui n’a plus de mère aujourd’hui. »

« Même chose pour drame familial. Ce sont des meurtres pas un drame familial »

« Triste de voir tout ça en 2021 alors qu'on a tout l'aide nécessaire et aucune excuse pour pas demander de l'aide. »

Source: Instagram Guy A. Lepage · Crédit Photo: Tout le monde en parle