Nouvelles : Émily Bégin publie une photo qui va toucher tous les parents qui ont vécu une séparation
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Émily Bégin publie une photo qui va toucher tous les parents qui ont vécu une séparation

Tellement touchant!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
208 208 Partages

Tous les parents qui ont vécu une séparation savent à quel point la relation entre les enfants et un nouveau conjoint peut être périlleuse. Autant pour les enfants qui tout d'un coup ont une nouvelle parentale dans leur vie mais qui n'est ni leur mère ni leur père. Autant pour le nouveau ou la nouvelle conjointe qui arrive se retrouve avec des enfants qui ne sont pas les siens, à devoir jouer un rôle important dans leur vie, mais sans vouloir se mêler de leur éducation.

Une chose est sûre: ce n'est pas évident de bien réussir les choses dans ce contexte. Mais certains y arrivent, et c'est notamment le cas d'Émily Bégin qui, depuis qu'elle est en couple avec Guillaume Lemay-Thivierge, est devenue la belle-mère de trois grands enfants, avant de donner naissance à son premier enfant à elle.

Samedi, l'animatrice a publié sur son compte Instagram une touchante photo sur laquelle on la voit avec Charlie Lemay-Thivierge, la fille de Guillaume.

«Je t'aime toi», a-t-elle marqué. On doit avouer que c'est beau de voir une belle-mère s'entendre aussi bien avec la fille de son chum. Vraiment, on parle d'une transition qui semble avoir été réussie et c'est tant mieux pour tout le monde, parce que Dieu sait qu'on en a entendu des histoires plus difficiles, au sein de familles reconstituées. Mais sur cette photo, on voit tout l'amour et l'affection que les deux femmes se portent et ça fait chaud au coeur.

En entrevue avec le magazine 7 Jours, les deux amoureux se sont confiés récemment sur plusieurs sujets, notamment sur leur petit Théodore et sur les joies d'une belle et grande famille reconstituée, moderne et unie.

«Il va tellement bien, c'est un petit garçon attachant et drôle, affirme Émily en entrevue au magazine 7 Jours. Il aime les gens, c'est un bébé très sociable. Théodore aime être entouré, et il adore ses deux grands frères et sa grande soeur. C'est un affectueux et un séducteur. Il est tellement craquant! Quand j'étais enceinte, je disais tout le temps que notre fils allait être le rassembleur, l'élément unificateur de cette belle famille moderne et reconstituée. Et c'est un peu ça.»

«J'aime tellement ça quand toute la famille est là au complet... J'ai toujours voulu une famille nombreuse et je me sens choyée. C'est un peu comme les familles nombreuses de l'époque. Chez nous tout le monde collabore.»

«Avant que Guillaume entre dans ma vie il y a bientôt trois ans, je vivais comme une célibataire. Je n'avais que moi-même à penser et je me levais à l'heure que je voulais. Disons que ça a changé, mais pour le mieux. Je suis tellement heureuse! Quand Guillaume est arrivé dans ma vie, c'était avec un passé et trois enfants. C'était un tout inclus et j'ai eu envie de cette vie. Des fois, on a de la broue dans le toupet avec nos horaires atypiques... Mais je ne verrais plus ma vie autrement.»

De son côté, Guillaume n'aurait pas pu trouver mieux comme situation alors qu'avec ses trois enfants, ce n'était pas certain que sa nouvelle blonde accepterait de jouer le rôle de belle-mère.

«Émily voulait avoir un enfant et moi j'en avais déjà trois. Notre deal a été très clair. J'ai dit: Tu prends les miens et tu vas avoir le tien. Sans blague, c'est ça qui se passe: Émily agit comme si tous les enfants étaient les siens. Elles est une maman dévouée pour mes quatre enfants. Elle est incroyable. On a aussi la chance d'être bien entourés: mon père arrive souvent ici avec le souper et les parents d'Émily sont eux aussi très impliqués. On dit que ça prend un village pou élever un enfant et c'est ce que nos enfants vivent, tellement ils sont bien entourés.»

«Je dis toujours à la blague que Théodore c'est un peu notre Maggie dans Les Simpson, c'est celui qu'on emmène partout. Aussi, je dois dire qu'après trois enfants, on s'en fait un peu moins, on connait les vraies urgences et on est beaucoup plus en contrôle. En même temps, je laisse beaucoup de place à Émily. Je sais que c'est son premier enfant et elle est vraiment bonne, elle a le tour. Elle n'est pas une mère poule, elle a un parfait équilibre.»

Partager sur Facebook
208 208 Partages

Source: Instagram
Crédit Photo: Instagram