Des milliers de femmes portent un coton ouaté au travail, mardi, en soutien à Catherine Dorion

Des milliers de photos sur les médias sociaux

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

C'est ce mardi que les femmes à travers le Québec étaient invitées à porter un coton ouaté au travail, en soutien à Catherine Dorion et au fait que personne ne devrait avoir de mot à dire sur ce qu'une femme décide de porter. Des milliers de femmes ont répondu à l'appel et depuis mardi matin, les médias sociaux sont noyées de photos de Québécoises qui portent fièrement leur coton ouaté sur leur lieu de travail. 

Voici la description de l'événement, sur Facebook:

« *** SVP partagez cet événement avec les femmes dans votre entourage ***

Le corps des femmes ne vous appartient pas. Le choix vestimentaire des femmes ne vous appartient pas.

Coton ouaté, brassière, mini-jupe, voile, salopette. Ce n'est pas de vos affaires. On fait bien notre travail et on portera ce qu'on voudra.

Le 7 novembre, la députée Catherine Dorion s’est vu bloquer l’accès au Salon bleu de l’Assemblée nationale - son lieu de travail, là où elle représente les citoyens et citoyennes de Taschereau - par des députés qui s’opposaient à sa tenue. La raison ? Elle portait un coton ouaté, considéré indigne de la position qu’elle occupe. Depuis ses premiers jours en tant que députée, Catherine Dorion se fait attaquer pour ses choix vestimentaires - par les médias, les commentaires sur les réseaux sociaux, par ses collègues et même par la vice-présidente de l’assemblée. Cet emportement à son endroit est virulent, agressif et frôle l’intimidation. Et il est drôlement familier pour bien des Québécoises qui se font juger régulièrement sur leurs vêtements.

La base de l'égalité et du féminisme, c'est le contrôle d'une femme sur son corps et ses choix. L’habillement est un outil qui peut être déployé pour contrôler de façon subtile (ou pas) le corps et l'autonomie des femmes. On se souvient que les femmes n'avaient pas le droit de porter des pantalons (loi retirée en France en 2013 !) et de l'interdiction du « catsuit » phénoménal de Serena Williams. Le jugement des vêtements des femmes est tout aussi lourd et inégal. Les réactions envers Safia Nolin et Loud au Gala de l’ADISQ sont révélatrices ! Ça suffit. Les femmes portent une multitude de vêtements au travail - comme bon leur semble. Elles savent ce qui est le mieux pour elles.

On invite les femmes à démontrer leur solidarité et leur ras-le-bol en portant un coton ouaté et en se prenant en photo sur les réseaux sociaux avec le hashtag : #MonCotonOuatéMonChoix »

Et voici certaines des photos qui ont été publiées sur les médias sociaux, mardi:

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Facebook · Crédit Photo: Tout le monde en parle