DERNIÈRE HEURE: Nouveau développement majeur dans la saga Éric Salvail

La nouvelle vient de tomber

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles

Nouveau développement majeur dans la saga Éric Salvail: on apprend, mercredi, que l'ancien animateur vedette a décidé d'opter pour un procès devant juge et jury. La décision a été rendue, mercredi, au palais de Justice de Montréal. L'enquête préliminaire va débuter le 30 septembre et devrait durer trois jours. Cinq témoins seront entendus, dont la victime alléguée Donald Duguay. Rappelons qu'Éric Salvail fait face à trois chefs d'accusation: harcèlement criminel, séquestration et agression sexuelle.

Éric Salvail n'était pas présent, mercredi, au palais de Justice, lui qui était plutôt représenté par son avocat. Il pourrait changer de choix en cours de route pour être jugé devant juge seul, mais à ce stade-ci il a plutôt décidé d'être jugé devant juge et jury. 

La victime alléguée Donald Duguay a décidé de sortir de l'ombre, au cours des derniers jours, lui qui était auparavant uniquement connu sous les initiales «D.D.». Les faits reprochés se seraient déroulés en 1993 alors que les deux hommes étaient à l'emploi du service de courrier de messagerie de Radio-Canada. 

En entrevue sur le plateau de Tout le monde en parle, dimanche soir, Donald Duguay a d'ailleurs affirmé qu'il n'avait plus peur d'Éric Salvail, après avoir gardé le silence pendant plus de 25 ans. 

«J'ai pensé aller à la police. J'étais en route pour y aller le lundi suivant, mais la peur, la honte... On ne sait pas si on va être cru... Le trouble intérieur est tellement bien ancré qu'on est déjà déstabilisé au point où, souvent, fermer le couvercle semble la meilleure solution», a-t-il expliqué.

«Dans ma tête, j'avais échappé au pire. On se dit: il n'y a pas de conséquence. Probablement que les conséquences d'un viol complet sont beaucoup plus grandes, mais les conséquences de l'agression sexuelle restent aussi grandes, parce que ça vient contrevenir à toutes les règles de société qu'on s'est données.»

Il est également revenu sur les attaques qu'il a reçues des fans d'Éric Salvail qui lui reprochent d'avoir empêché l'ex-animateur de revenir devant les caméras.

«D'une certaine manière, ils ont raison, c'était un bon animateur, il avait du talent. [...] S'il est reconnu non coupable, ce sera à l'industrie de décider si elle veut le réintégrer. Mais s'il est coupable, est-ce qu'on est prêts à réintégrer des gens qui agressent et à en faire des vedettes, des modèles pour nos enfants? C'est un peu ça, la question», a-t-il lancé.

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Twitter Éric Salvail