DERNIÈRE HEURE: Maripier Morin abordera la dénonciation de Safia Nolin dans la 2e saison de Mais pourquoi?

Dernière heure

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le grand retour de Maripier Morin se confirme alors qu'on apprend, mercredi après-midi, qu'elle animera la deuxième saison de Mais pourquoi? dont les tournages auront lieu ce printemps et cet été pour une diffusion potentielle à l'automne, sur les ondes de Z Télé.

C'est Patrick Lagacé qui a confirmé le tout, mercredi après-midi, au micro du 98,5 FM. Au cours des dernières semaines, on a appris que Maripier Morin reprenait son rôle dans la deuxième saison de la série La faille et qu'elle tiendrait le rôle principal dans le prochain long-métrage de Mariloup Wolfe.

C'est donc un retour en force pour la jeune femme, quelques mois après s'être retirée de la vie publique en réaction aux révélations faites sur les médias sociaux par Safia Nolin, en plein coeur de la vague de dénonciations sans précédent qui a déferlé sur le Québec l'été dernier.

Dans La Presse, Hugo Dumas rapporte que l'un des épisodes abordera la performance dans le travail et la façon de se relever après un échec vécu dans l’œil du public.

« Évidemment que Maripier Morin reviendra sur la dénonciation de Safia Nolin, qui a été au cœur d’une deuxième vague de #moiaussi l’été dernier. L’animatrice et actrice n’a pas encore accordé d’entrevue depuis son retrait des médias. »

Voici ce qu'on peut lire sur le site de Z Télé au sujet de Mais pourquoi?

Dans MAIS POURQUOI?, Maripier Morin perce des univers qui la touchent personnellement comme la nudité, le fitness, l'argent, la religion, le monde des jeux vidéo et la parentalité à tout prix. Grâce à cette série documentaire immersive, elle se retrouve au coeur de ces diverses réalités. Elle discute sans filtre avec des experts et des gens qui en ont long à dire sur ces thématiques. Son but : mieux comprendre ce qui lui échappe, et trouver des réponses à ses questions.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Mais pourquoi?