DERNIÈRE HEURE: Le tournage du Bye Bye arrêté en raison d'un cas de COVID-19

Mauvaise nouvelle

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles

Les tournages du Bye Bye 2020 ont du être interrompus pour quelques jours en raison d'un cas de COVID-19. Radio-Canada assure toutefois que les délais ne compromettent pas la diffusion de l'émission de fin d'année.

Voici le communiqué qui a été émis par Radio-Canada:

Radio-Canada et A Média Productions doivent interrompre le tournage du BYE BYE 2020 pour quelques jours en raison d’un diagnostic positif à la COVID-19. Le protocole prévu par CBC/Radio-Canada a immédiatement été suivi. Ceci ne compromet en rien la diffusion de l’émission, le 31 décembre, car la production est déjà très avancée.

La personne infectée est venue à Radio-Canada pour la dernière fois le 2 décembre. Nous pouvons confirmer qu’elle n’a eu aucun contact étroit et prolongé avec toutes autres personnes et conséquemment, aucune personne n’a été mise en isolement. Nous confirmons également que toutes les précautions appropriées ont été prises pour protéger les employés de Radio-Canada et de la production.

Afin de préserver la santé et le bien-être, la personne atteinte ne reviendra pas dans les locaux de Radio-Canada avant d’y avoir été autorisée par la Santé publique et d’avoir respecté toute période de quarantaine recommandée.

Conformément à la politique de Radio-Canada en de telles circonstances, nous ne divulguerons pas le nom de la personne concernée ou d’autres détails concernant la situation dans le but de respecter la protection de sa vie privée. Nous pouvons toutefois confirmer qu’il s’agit d’un comédien invité non annoncé au préalable.

L’une des caractéristiques qui contribuent au succès du BYE BYE est que son contenu est tenu dans le plus grand secret jusqu’au 31 décembre. Il en va de même pour sa production. On découvrira tous les défis que représente la réalisation de cette émission dans un contexte de pandémie dans LES COULISSES DU BYE BYE 2020 qui sera diffusée immédiatement après le BYE BYE.

Source: Radio-Canada · Crédit Photo: Radio-Canada