DERNIÈRE HEURE: La groupie qui a harcelé Kevin Parent pendant des années connait finalement son sort

La nouvelle vient de tomber

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,495 1.5k Partages

Renée Toupin, cette groupe de 54 ans qui a harcelé Kevin Parent pendant des années a été reconnue coupable, lundi, de harcèlement criminel. On se rappellera qu'elle était notamment rentrée chez le chanteur et s'était assise sur son lit pendant qu'il dormait. TVA Nouvelles rapporte que la juge Guylaine Tremblay a rendu sa décision, lundi matin au Palais de justice de Trois-Rivières, affirmant que même si l'accusée savait que sa seule présence faisait peur à Kevin Parent, elle a tout de même continué à le suivre et à l'importuner, ce qui constitue du harcèlement criminel.

Rappelons que les déboires entre Renée Toupin et Kevin Parent remontent à l'année 2003, où la femme a rencontré son idole pour la première fois, dans un rassemblement en Gaspésie. Elle avait alors commencé à agir comme s'ils se connaissaient intimement. En 2004, elle est rentrée par effraction chez lui, ce qui lui a valu une peine de trois mois de prison.

Mais elle a récidivé en 2007, alors qu'elle était entrée par effraction chez le chanteur et avait été s'asseoir sur son lit pendant qu'il dormait nu. Lorsqu'il s'est réveillé en sursaut, l'accusée lui parlait doucement comme si toute cette situation était complètement normale. À l'époque, elle avait été déclarée non criminellement responsable pour ces événements.

Les nouveaux faits reprochés s'étaient déroulés entre 2015 et 2017 alors que Renée Toupin a essayé de reprendre contact avec l'artiste. Elle s'était notamment placée à la toute première rangée lors de ses concerts en plus d'essayer de l'approcher lors de différents événements publics. En 2017, elle est même entrée sans invitation dans la loge du chanteur avant l'un de ses spectacles.

Partager sur Facebook
1,495 1.5k Partages

Source: TVA Nouvelles
Crédit Photo: Capture d'écran Tou.tv