DERNIÈRE HEURE: L'humoriste Guy Nantel songerait à se présenter à la course à la chefferie du PQ

Non, ce n'est pas une blague!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles

Ce qui semblait initialement être une blague ou un coup marketing apparait de plus en plus comme une possibilité réelle: l'humoriste Guy Nantel songerait réellement à se lancer dans la course à la chefferie du Parti Québécois. L'animateur Mario Dumont a confirmé, mercredi, que plus d'une source sérieuses lui ont confirmé que Guy Nantel pourrait se lancer dans la course.

On le sait, l'humoriste est engagé, politisé et informé. Dans ses vox-pops humoristiques, il se plait à démontrer que les Québécois sont souvent très mal informés sur l'actualité, l'histoire et la politique. 

«Je connais bien Guy et ce n’est pas juste un humoriste engagé, a affirmé Mario Dumont sur les ondes de TVA Nouvelles. C’est un type très informé. Vous pouvez lui passer son quiz et il ne se trompera pas [...] Il suit de très près l’actualité et pas juste pour faire des farces avec, mais parce que ça l’intéresse profondément», a déclaré l’animateur, pour qui l’idée de le voir s’engager en politique n’est donc «pas sautée du tout».

En entrevue à Salut Bonjour il y a quelques semaines, Guy Nantel avait affirmé ceci:

« Moi je suis souverainiste et j'ai écrit un livre qui s'intitule Je me souviens de rien et je pense qu'on devrait parler plus de souveraineté et faire de la pédagogie sur les questions sociales, économiques, historiques, ça ramènerait une paix sociale. »

À LIRE ÉGALEMENT:

France Beaudoin frappe un grand coup avec la 1re invitée d'En direct de l'univers pour 2020

Claudie et Mathieu semblent se diriger tout droit vers la victoire à Occupation Double Afrique du Sud

OD: À son retour au Québec, Rym explique les problèmes de soutien-gorge qu'elle a vécus à la télé

***

Un politicien en qui t'as confiance?

« Véronique Hivon. Cette femme-là est une personne parfaite pour rassembler et elle a des idées claires, des idées brillantes. »

Gino Chouinard lui a demandé s'il ferait le saut en politique et la réponse de l'humoriste est intéressante.

« J'ai toujours dit non parce qu'il y a plein de désavantages. Tu quittes la job la plus aimée au Québec pour la job la plus détestée. Mais oui, dans le sens où en ce moment je trouve qu'il y a des enjeux très importants qui se jouent. Je pense par exemple que ce que François Legault fait par rapport à la laïcité ou la langue, c'est important, mais il ne réalise pas que ce n'est que temporaire comme ça s'inscrit dans un pays qui a des lois plus importantes qui ont prédominance sur les tiennes. Pour moi, la seule façon c'est de créer un pays. Si le PQ a besoin d'un chef, qu'il me fasse signe et je me présenterai dans la course. »

Le Parti québécois est à la recherche d'un chef depuis que Jean-François Lisée a démissionné, suite aux résultats décevants des dernières élections où le PQ n'a fait élire que 10 députés. Le député de Jonquière Sylvain Gaudreault est pour l'instant le seul candidat annoncé de cette course qui devrait couronner un nouveau chef au cours des prochains mois. Les noms de Paul St-Pierre Plamondon et de l'historien Frédéric Bastien circulent également.

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Capture d'écran Facebook