DERNIÈRE HEURE: L'auteur de «Quand les hommes vivront d'amour» Raymond Lévesque est décédé

Toutes nos sympathies

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles

Triste nouvelle dans le monde du show-business québécois, on apprend, lundi, que le grand auteur-compositeur interprète Raymond Lévesque, notamment connu pour son succès Quand les hommes vivront d'amour, est décédé lundi à l'âge de 92 ans de la COVID-19.

C'est la famille qui en a fait l'annonce, en soirée.

Plus de détails à venir

De nombreux internautes ont tenu à saluer ce géant de la chanson québécoise sur les médias sociaux:

« Raymond Lévesque, 1928-2021Décédé à l’hôpital de la Covid-19, soutenu par un de ses fils. Nous retiendrons votre plus grand espoir: Quand les hommes vivront d’amour... »

« La pandémie a fauché un monument, un grand Québécois. Merci M. Lévesque pour votre contribution inestimable au patrimoine culturel québécois. Mes plus sincères condoléances aux proches « L’auteur-compositeur Raymond Lévesque est décédé » »

Biographie

Raymond Lévesque étudie d'abord le piano avec Rodolphe Mathieu puis l'art dramatique avec Madame Audet. En 1947, Fernand Robidoux le découvre et l'invite à son émission radiophonique à CKAC pour interpréter quelques-unes de ses compositions. Dès la fin des années 1940, on le retrouve avec Jacques Normand au cabaret montréalais Au Faisan Doré et un peu plus tard au Cabaret Saint-Germain-des-Prés.

De 1952 à 1954, Raymond Lévesque anime à la SRC la série télévisée de variétés Mes jeunes années avec Colette Bonheur avant de quitter le Québec pour la France où il demeure de 1954 à 1959. Il enregistre alors chez Barclay. Plusieurs vedettes de l'époque interprètent ses chansons , notamment Bourvil, Jean Sablon, Cora Vaucaire, Eddie Constantine, etc. Raymond Lévesque se produit également sur les scènes de music-hall et dans des petits cabarets parisiens dont Le Port du Salut et La Colombe. C'est pendant cette période qu'il compose la chanson Quand les hommes vivront d'amour inspirée en grande partie par la guerre d'Algérie. D'abord enregistrée sur disque par Eddie Constantine, cette chanson est ensuite interprétée par plusieurs chanteurs québécois et français, dont Geneviève Bujold. En 1956, il crée une chanson en hommage à Honoré de Balzac qu'il interprète avec Bourvil.

Revenu au Québec en 1959, Raymond Lévesque fonde la première boîte à chansons, les Bozos. De 1959 à 1964, il participe à divers téléromans et anime l'émission télévisée jeunesse Coucou à la télévision de Radio-Canada. À partir de 1968, encouragé par Gilles Vigneault, il s'essaie à l'écriture poétique, théâtrale et romanesque. En 1980, il reçoit le trophée Félix Hommage lors du second Gala de l'ADISQ.

En 1986, atteint de surdité, Raymond Lévesque abandonne l'interprétation de la chanson. Au cours des ans, par le biais de différentes manifestations, il participe activement à la vie politique du Québec.

Sur la scène artistique de Montréal et du Québec, sa fille, Marie-Marine Lévesque, contribue à garder bien vivant l'héritage de Raymond Lévesque en incorporant à ses spectacles plusieurs des chansons de son père, dont une qui avait été composée spécialement pour elle alors qu'elle était enfant.

Marie-Josée Longchamps en accord avec Raymond Lévesque présente depuis 2009 Marie-Josée Longchamps dans l'univers de Raymond Lévesque. Poèmes, monologues et chansons sont à l'honneur.

Raymond Lévesque a créé plus de 500 chansons, 5 pièces de théâtre, une cinquantaine de revues humoristiques, 7 recueils de poésie, un recueil de lettres imaginaires humoristiques, une autobiographie…

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Archives