Denise Bombardier se fait ramasser sur le Web après une chronique incendiaire sur Catherine Dorion

Denise Bombardier récidive!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Denise Bombardier se retrouve au coeur d'une controverse, mardi, après une chronique publiée dans Le Journal de Montréal dans laquelle elle s'en prend à la députée Catherine Dorion au sujet de son déguisement d'Halloween. On se rappelle que la députée solidaire de Taschereau a suscité énormément de réactions en se déguisant en « députée conventionnelle », jeudi dernier.

Un costume qui n'a visiblement pas plu à la chroniqueuse. Dans un texte intitulé « La députée aux longues jambes », Denise Bombardier est extrêmement dure envers la jeune femme. Voici quelques extraits de sa chronique que l'on vous suggère fortement de lire en intégralité sur le site du Journal de Montréal.

« Assise sur le bureau qu’encadrent les drapeaux du Québec et du Canada, elle offre son corps à l’admiration des hommes qui adorent les jupes à ras le c... Détail. C’est sur ce bureau que les députés signent les documents de leur assermentation. Symbolique, on en conviendra.

Mademoiselle Dorion, l’égérie sulfureuse de la gauche déjantée et féministe, n’hésite guère à jouer une fille de joie, collier de perles et talons aiguilles en sus, ce qui, paraît-il, exciterait les mâles. » [...]

« Qui eût cru qu’un jour un membre de l’Assemblée nationale entacherait de la sorte la vie politique? Qu’aurait fait le président François Paradis si un député homme, sans sa permission, s’était fait prendre une photo dans une position sexuellement ambiguë avec un sourire carnassier aux lèvres pour faire une blague ? »

Sur les médias sociaux, plusieurs internautes ont reproché à Denise Bombardier d'aller nettement trop loin en faisant le parallèle avec une fille de joie et en parlant de position sexuellement ambigüe alors que Catherine Dorion portait une jupe plutôt courte, certes, mais était habillée de façon décente et respectable.

Voici certains commentaires publiés, mardi, sur Twitter:

« Donc si vous portez une jupe et des talons, Denise Bombardier considère que vous êtes une pute.Est ce que les députés de la CAQ sont des putes selon Denise Bombardier ?  »

?

« Denise Bombardier - la "grande intellectuelle", a écrit un autre texte-torchon sur @cathdorion

dans lequel elle évoque le fait que de porter une jupe courte et des talons fait de nous des "filles de joie". C'est très laid et ça s'appelle du "slut-shaming". »

« Alors mesdames, si vous portez une jupe et des talons aiguille, sachez qu'aux yeux de Denise Bombardier, vous êtes vêtues comme une pute. La droite réactionnaire québécoise me fait de plus en plus peur. »

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Journal de Montréal
Crédit Photo: Facebook