De nouvelles révélations bouleversantes concernant le petit Ariel Kouakou, disparu il y a bientôt 10 mois

Des propos déchirants...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
3,580 3.6k Partages

Voilà bientôt 10 mois que le petit Ariel Kouakou manque à l'appel. Et même si l'enquête n'a pas avancé d'un poil et que la thèse de l'accident dans la rivière des Prairies continue d'être celle qui est privilégiée par les autorités, la famille d'Ariel ne perd pas espoir. Mais avec le premier Noël sans lui qui vient de passer et son 11e anniversaire qui arrive dans quelques jours, le 2 janvier, les émotions sont extrêmement vives chez les Kouakou. Vendredi matin, La Presse nous rapporte de nouveaux témoignages de la famille qui a passé un temps des Fêtes empreint de douleur, mais aussi d'espoir.

Le jour de Noël, il y avait un cadeau pour Ariel sous le sapin. Une console de jeux vidéo qui ferait le bonheur de bien des enfants de 10 ans. Mais le cadeau est toujours sous le sapin, trois jours après Noël. 

« On a voulu garder les mêmes habitudes, les mêmes décorations », dit son père Kouadio Frederic Kouakou. « On ne peut pas parler d'Ariel au passé, on ne peut pas faire des choses comme si sa place n'est pas là. Il y a la petite aussi, on ne veut pas la priver de Noël... » 

La police continue l'enquête, qui est menée par la Division des crimes majeurs du Service de police de la Ville de Montréal, mais aucun nouvel élément ne semble être venu s'ajouter depuis des mois. De leur côté, les parents ont choisi de s'attacher à l'espoir qui leur reste.

« Je n'ai pas de solution, mais ce que je peux faire, c'est rassurer [les enfants], leur dire que moi je ne lâche pas, je suis là», affirme Kouadio Frederic Kouakou. « On a éliminé la mort, on est avec la vie.  Adhérer à la thèse de la noyade, ce serait admettre qu'Ariel ne rentrera pas.»

Toute personne qui détiendrait de l'information qui pourrait faire avancer l'enquête peut contacter le SPVM sous le couvert de l'anonymat à Info-Crime Montréal, au 514 393-1133.

On envoie toutes nos prières à la famille d'Ariel Kouakou en ces moments particulièrement difficiles. On ne peut même pas imaginer la douleur de devoir passer Noël en famille sans avoir de nouvelles d'un de ses enfants. On vous souhaite une année 2019 pleine d'amour et on vous souhaite surtout de trouver une réponse.

Partager sur Facebook
3,580 3.6k Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: SPVM