Colette Provencher raconte avec émotion ses quatre mois comme proche aidante auprès de sa mère

«Je ne regrette aucun sacrifice»

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
2,088 2.1k Partages

Saviez-vous que Colette Provencher, en plus d'être notre référence en terme de météo depuis bien des années sur les ondes de TVA et LCN, donnait aussi des conférences? Notamment, elle en donne sur les proches aidants, elle qui a été proche aidante auprès de sa mère, jusqu'à son décès, il y a tout juste deux ans. Avec sa soeur, elles ont accompagné leur maman jusqu'à son dernier souffle...une expérience qui change une vie!

Dans les pages de la plus récente édition du magazine La Semaine, Colette Provencher s'ouvre avec beaucoup de franchise et de lucidité sur ces quelques mois qui ont été exigeants, mais surtout extrêmement enrichissants.

Voici quelques extraits de l'entrevue que l'on vous suggère fortement de lire en intégralité dans les pages du magazine La Semaine.

« Heureusement, je n'ai pas été seule à m'en occuper. Je l'ai fait en garde partagée avec ma soeur Louise. Ma mère était âgée de 94 ans quand elle est venue vivre avec nous. Elle avait des problèmes liés à la vieillesse. Elle habitait seule dans sa maison à Trois-Rivières. Je l'appelais quatre fois par jour pour m'assurer que tout allait bien. [...] Tout s'est bien passé jusqu'à ce que qu'un médecin lui suggère de prendre des médicaments pour ralentir la perte de mémoire. À partir de ce moment, nous avons vu son état se détériorer. Un jour, ma voisine m'a téléphoné pour me dire que ma mère portait un manteau d'hiver et qu'elle avait deux tuques sur la tête. Nous étions en plein été...»

C'est à ce moment que la soeur de Colette, Louise, et elle-même ont décidé de prendre la situation en main et de prendre soin de leur mère en garde partagée.

«Au départ, elle se sentait un peu désorientée. Nous avons donc décidé de lui aménager deux chambres identiques, avec les mêmes objets aux mêmes endroits. Ma mère se sentait donc chez elle, chez ma soeur et chez moi. Mieux encore: dans les deux maisons, elle avait un foyer. Il n'y avait pas de plus grand bonheur pour elle que de s'installer près d'un bon feu...»

Le fait de devenir proche aidant change beaucoup de choses et notamment face à la notion du temps. C'est une des belles leçons qu'a tirées Colette Provencher.

«Quand on vient en aide à un proche, le temps n'existe plus. Devant ma mère, le temps s'arrêtait. Je ne pouvais pas lui demander de faire vite, je ne pouvais pas la presser. Par choix, je me suis ajustée à son rythme. Par exemple, pour aller aux toilettes, elle mettait entre 45 minutes et 1 heure 15. Il fallait prendre le temps.»

Comme on peut l'imaginer, ça n'a pas été une expérience facile. Mais c'est en quelque sorte le cycle de la vie.

«C'est difficile de constater que nos parents deviennent comme nos enfants. Changer la couche de sa mère, c'est particulier... J'ai demandé à ma mère de me faire confiance. Il n'y avait pas de jugement. Après s'être occupée de moi, c'était à mon tour de m'occuper d'elle...»

C'est au tournant de l'année 2017 que la mère de Colette Provencher a rendu l'âme. 

«Elle est décédée à l'hôpital. Elle voulait que nous soyons près d'elle jusqu'à la fin, et c'est ce que nous avons fait. Nous l'avons caressée tendrement. Ç'a été une belle expérience. Ma mère n'arrêtait pas de nous remercier. Quand elle est partie, nous lui étions profondément reconnaissants de nous avoir fait vivre ces moments inoubliables.»

Voici la publication que Colette Provencher avait partagée lorsque sa mère a rendu l'âme:

«Il y a quatre mois tu déménageais pour venir rester à la maison. tout un changement pour toi et pour nous, mais une chose est sur, j'aurais échangé ma place pour rien au monde. Tout ces petits moments qui peuvent paraître banales sont devenu des moments si précieux. Je te dis merci, merci de m'avoir fait profiter de ces moments❤️ maintenant c'est avec le coeur gros que je te souhaite un bon voyage où tu as demander d'être.. avec les anges. tu as été une merveilleuse grand-maman. 
je t'aime nanny ❤️ 20-11-1921•05-01-2017»

Partager sur Facebook
2,088 2.1k Partages

Source: La Semaine
Crédit Photo: Capture d'écran TVA Nouvelles