Claude Legault fait des révélations surprenantes sur son rôle dans Fugueuse

«C'était assez nouveau pour moi d'être le papa normal d'une famille normale. »

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
163 163 Partages

De passage sur le plateau de l'émission Les Échangistes, l'acteur et comédien a fait de très intéressantes révélations, notamment concernant son rôle dans la série Fugueuse. 

Il a été le dernier à être au courant de l'engouement incroyable qu'il a eu autour de la série. 

«J'écrivais. J'étais enfermé dans mon bunker avec mon co-auteur Pierre-Yves. Je ne lis pas beaucoup les blogues ou les journaux, ce qui est une bonne chose. Je les lisais beaucoup avant et je me suis rendu compte que pour ma santé mentale c'était une bonne chose de ne pas les lire. Mais je savais qu'il y avait un engouement. J'en entendais parler. Je l'ai remarqué moi-même quand j'ai commencé à sortir de chez nous. J'ai fait: ah ok, ça marche cette affaire-là.»

Legault avait déjà été sensibilisé à la problématique de la prostitution juvénile, au moment où il s'était préparé pour la série 19-2. 

«Quand on se préparait, Réal Bossé et moi, à faire le tournage de 19-2, on a fait beaucoup de patrouille avec les flics, on les a rencontré dans toute sorte de situation et on a entendu toutes sortes d'affaires. On savait que ce phénomène-là existait, mais je ne savais pas que c'était à ce point-là. On avait entendu des histoires alarmantes, mais je ne savais pas que c'était à ce point-là. 

J'espère que Fugueuse va donner des munitions plus fortes à l'appareil de justice pour frapper plus fort sur ces gangs-là. Ce que j'ai entendu de pire c'est qu'il y avait des dealers de drogue qui lâchaient ça et qui s'en allaient vers la prostitution parce que c'était plus payant et que les sanctions étaient moins raides si ils se faisaient pogner. Ça te donne tu une idée?»

Jean-François Breau, un des deux échangistes présents sur le plateau a fait remarquer que le rôle du père de Fanny - un père de famille de banlieue strict et contrôlant - était loin des rôles de mâle alpha auxquels Legault nous a habitués au cours des dernières années.

«Je ne sentais pas que j'avais besoin de me libérer de quoi que ce soit. Ce rôle-là est arrivé. C'était assez nouveau pour moi d'être le papa normal d'une famille normale. Ça peut être dangereux le "normal", parce que ça peut être plate. Il était assez autoritaire, ce que j'aimais. Son autorité c'est de l'amour mais c'est mal fait des fois. Il confond rigidité et rigueur.»

D'ailleurs, on a appris pendant l'émission que la jeune Sophie Nélisse, également présent sur le plateau, avait été pressentie pour interpréter le rôle de Fanny dans la série Fugueuse. 

«Il y a eu des rumeurs que tu aurais pu incarner Fanny dans Fugueuse, a affirmé Pénélope McQuade. Ce personnage-là vient avec son lot de nudité, de challenge. Est-ce que c'est un rôle que tu aurais refusé à cause de la nudité?»

«Probablement, oui. Ça vient justement quand t'es adulte on t'offre un peu plus des rôles comme ça parce que c'est légal, mais c'est pas quelque chose que je suis prête encore. J'ai beaucoup d'insécurité face à ce que j'ai l'air, à ce que les gens pensent de moi. J'ai pas encore atteint ce niveau de maturité-là de me dire: "écoute c'est un personnage c'est pas grave". Peut-être que dans deux ans je vais l'avoir. Il y a deux ans j'étais même pas prête à embrasser un gars à l'écran parce que j'avais pas encore embrassé dans ma vie. Là maintenant, je suis rendu que j'embrasse dans les films. 

Jean-François Breau, un des deux échangistes présents sur le plateau a alors demandé à Claude Legault s'il s'imposait des barrières lorsqu'il joue un personnage, notamment au niveau de la nudité et de l'intimité.

«Moi si c'est bien écrit et que je sais que ça va être bien réalisé, j'ai aucune barrière. J'ai pas peur de rien. Pour vrai, là. Il n'y a rien qui m'achale. J'ai pris confiance. Au début t'as pas confiance, tu dois bâtir ça. Mais après, si c'est bon, c'est correct.»

Encore une très belle émission, mercredi, pour Les Échangistes. On sent Pénélope McQuade en parfait contrôle de son plateau, les invités Claude Legault, Sophie Nélisse et Véronic Dicaire ont tous été intéressants et énergiques, et les échangistes Jay Du Temple et Jean-François Breau nous ont fait mourir de rire avec leur imitation de Kevin Parent.

Ça s'enligne pour une très belle troisième saison pour l'émission qui est présentée du lundi au jeudi à 21h sur les ondes d'ICI Radio Canada Télé.

Partager sur Facebook
163 163 Partages

Source: Les Échangistes · Crédit Photo: Facebook