C'est terminé pour Serge Denoncourt à Bonsoir Bonsoir

Un beau moment de télévision!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

On a eu droit à tout un moment de télévision, jeudi soir, alors que Serge Denoncourt a fait sa toute dernière chronique de la saison à Bonsoir Bonsoir. Dans un segment à la fois confus, drôle et touchant, le metteur en scène a expliqué les raisons de son départ.

Voici ce qu'il a déclaré, sous l'oeil incrédule de Jean-Philippe Wauthier et de l'invité Éric Bruneau.

« Ce soir, il n'y aura pas de chronique, Jean-Philippe. Si je te parle, sur les médias sociaux ils vont dire que je ne suis pas fin avec toi, si je parle à Éric, il va pleurer et le monde vont dire que je fais pleurer les invités, donc je ne parle plus. Sérieusement, c'est ma dernière chronique parce que tu le dis toutes les semaines Jean-Philippe "donnez-lui une mise en scène, donnez-lui quelque chose à faire..." Et bien il y a des gens qui m'ont appelé. On ne peut pas encore faire de mise en scène, mais je m'en vais en Europe. En Italie, auditionner des acteurs pour une comédie musicale.

Et là c'est mon petit bout sérieux. Je m'en vais pour vrai en Serbie parce que il y a quatre ou cinq mois on a confiné les enfants de l'école que je dirige là-bas. Il n'y a aucun étranger qui leur enseigne d'habitude qui a pu se rendre en Serbie. C'est un petit peu la panique et les enfants ont l'impression d'avoir été abandonnés. 

Pour toutes ces raisons, je vous quitte. Pour faire le bilan de mon quart de saison, parce que tu sais que je ne suis pas chroniqueur, je suis un metteur en scène formidable. Premièrement, je pars parce que il y a eu Julie Le Breton, Julie Perreault, Magalie Lépine-Blondeau, Véronique Cloutier...Mais là en regardant les invités qui s'en venaient, dont Éric Bruneau, j'ai réalisé que le calibre baissait, qu'on était rendus à des B, même des C. Je me suis dit que c'était peut-être le temps que je m'en aille moi aussi. 

Dans mon bilan de la pandémie, tu sais qui est le grand perdant? Le deuxième degré, Jean-Philippe. Tu iras lire les réseaux sociaux, on a beau dire "Surprise" avec des confettis et dire qu'on avait pratiqué, il y a des gens qui sont fâchés après moi parce que j'ai fait pleurer Julie Le Breton. Non, Julie Le Breton elle a pleuré parce que ça lui tentait.

Et là je suis sérieux, je voudrais dire merci à tous ceux qui m'ont aimé sur les réseaux sociaux. Vous m'avez fait du bien parce que je faisais un métier que je ne connais pas. Un gros gros merci à tous ceux qui m'haïssaient. Vous m'avez tellement fait rire! Vous avez tellement amélioré mon confinement et vous avez tellement nourri mes chroniques. Je vous adore, ceux qui m'haïssent.  »

On vous suggère fortement de visionner la chronique en intégralité dans la vidéo ci-dessous.

Voici la vidéo qui a été mise en ligne, jeudi soir, sur la page Facebook de Bonsoir Bonsoir:

« Toute mauvaise chose a une fin.  C'était la dernière chronique de Serge. Écrivez-lui un mot... ou une insulte dans les commentaires. Tu vas nous manquer Serge. »

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Bonsoir Bonsoir · Crédit Photo: Bonsoir Bonsoir