«C'est sûr, je vais aller jusqu'au bout, même si je dois finir sur les genoux»

Il est déterminé

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles

L'affaire Éric Salvail est revenue à l'avant-scène de l'actualité québécoise au cours des derniers jours, alors que deux éléments ont tout particulièrement retenu l'attention. D'abord, la présumée victime de l'ex-animateur vedette a décidé de sortir de l'anonymat. Celui qu'on appelait par ses initiales de «D.D.» jusqu'à tout récemment a finalement voulu sortir de l'ombre, et Donald Duguay a fait une tournée médiatique pour aider les autres victimes. 

Ensuite, on apprenait au cours des derniers jours que Salvail avait décidé de subir un procès devant juge et jury, lui qui aurait pu décider de subir son procès devant juge seul. Voilà une décision qui a de quoi faire sourciller et qui laisse entendre que Salvail et ses avocats croient qu'ils sont capables de convaincre un jury. Rappelons que celui qu'on appelait le King de V continue de bénéficier d'un appui inconditionnel d'une partie de la population.

Dans les pages de la plus récente édition du magazine Échos Vedettes, Donald Duguay s'est ouvert sur les raisons qui l'ont poussé à sortir de l'ombre. Et lorsqu'on lui demande s'il est prêt à se battre pour que justice soit rendue, il est sans équivoque: « C'est sûr, je vais aller jusqu'au bout, même si je dois finir sur les genoux. Je le fais pour les autres plaignants qui n'ont pas vu leur cause retenue par le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP). Je me sens une responsabilité. Si je peux faire quelque chose pour aider la cause, je dois le faire. C'est ma responsabilité citoyenne. »

Donald Duguay compte également poursuivre Éric Salvail au civil pour pouvoir obtenir un dédommagement financier pour ce qu'il a vécu. Mais ce dossier est présentement en suspens. « C'est toujours à l'étude avec le cabinet d'avocats. C'est très compliqué, parce qu'il est question de la CSST à l'intérieur du dossier. Donc, il faut étudier toute la documentation offerte, monter et analyser le dossier, et déterminer par quels articles de loi il faut passer. »

Donald Duguay a lancé le mouvement 7 millions de mousquetaires pour aider les victimes d'agressions sexuelles ou de violence conjugale. Un projet qui lui tient particulièrement à coeur. «J'ai l'impression que ça va être mon projet de vie. Je n'ai pas l'intention que ça ne dure que quelques semaines ou seulement durant le processus de réformes des tribunaux. »

Source: Échos Vedettes · Crédit Photo: Twitter Éric Salvail