C'est la fin pour Mario Dumont au 98,5 FM

Une lourde perte pour le 98,5 FM

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
486 486 Partages

C'est un morceau important de l'émission Puisqu'il faut se lever qui quitte le navire, alors qu'on apprend vendredi que le chroniqueur politique Mario Dumont quittera l'émission de Paul Arcand le 22 juin prochain. 

Le Huffington Post Québec rapporte en effet qu'en raison de son horaire déjà chargé et de nouveaux projets qui l'occuperont sur les ondes de TVA et LCN, l'ancien chef de l'Action démocratique du Québec avait annoncé aux patrons de Cogeco qu'il ne serait pas de retour à l'automne dans le populaire segment «La Commission Curzi-Dumont», dans laquelle il discutait chaque matin de semaine de deux sujets chauds de l'actualité en compagnie de Pierre Curzi.

Mario Dumont faisait partie de l'équipe de l'émission de radio la plus écoutée au Canada depuis 7 ans, alors qu'il débattait initialement avec Marie-France Bazzo.

Au cours des dernières semaines, plusieurs collaborateurs ont pris part à la commission en tant que commissaires invités. On y notamment entendu Régine Laurent, Patrick Lagacé et Denis Coderre. Il ne serait d'ailleurs pas surprenant de voir l'ancien maire de Montréal occuper une place de plus en plus importante au 98,5 FM, propriété de Cogeco Nouvelles.

Selon ce que rapporte le Huffington Post, c'est Coderre qui remplacera Mario Dumont dans le populaire segment. Il y a quelques jours, le directeur-général du 98,5 FM Philippe Lapointe avait affirmé, en entrevue avec La Presse:

« On ne peut pas présumer de l’avenir, mais c’est sûr qu’on va regarder cela de très près. Pour Denis Coderre, aussi, ça sera une façon de tester les choses. Ce qui est intéressant là-dedans, c’est que, tout comme Dumont et Curzi, Denis Coderre a une connaissance de l’“inside” du monde politique. C’est ça que l’on vient chercher chez lui. »

Pour ce qui est de Mario Dumont, comme il anime déjà une émission quotidienne sur les ondes de LCN et qu'avec la campagne politique provinciale qui arrive à grands pas il sera encore plus occupe en tant qu'analyste politique qu'à l'habitude, on peut comprendre qu'il n'avait pas plus le temps de collaborer à l'émission matinale.

Reste maintenant à voir si la chimie entre Pierre Curzi et Denis Coderre sera aussi bonne que celle qui s'était installée entre Curzi et Dumont. Les prochains mois nous le diront.

Partager sur Facebook
486 486 Partages

Source: Huffington Post · Crédit Photo: Facebook