Autre dur coup pour Olivier Primeau: son festival devra rembourser plus de 215 000$ à des festivaliers

Autre dur coup!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles

Hier ne fut pas une journée de tout repos pour l'homme d'affaires et promoteur Olivier Primeau, propriétaire du Beach Club et organisateur du festival Métro Métro, à Montréal.

D'abord, on apprenait que la police de la ville de Deux-Montagnes en avait ras-le-bol des incidents impliquant le BeachClub, qui aurait entre autres accueilli des membres de groupes de motards criminels.

Convoqué par la Régis des alcools, des courses et des jeux, qui s'inquiète "d'un engorgement des différents services d’urgence de la région en lien avec les activités du Beach Club et des problématiques de sécurité pour ses clients ainsi que pour la population qui côtoient ses installations", Olivier Primeau a dû entre autres répondre aux questions difficiles de Paul Arcand hier matin. 

Et comme une mauvaise nouvelle vient rarement seul, Olivier Primeau a aussi su avant-hier qu'il devrait rembourser un gros montant à des clients de son festival Métro Métro, pour leur avoir chargé des frais illégitimes, après qu'un recours collectif qui visait le festival ait été réglé hors-cour.

"Plusieurs internautes ont attendu de longues minutes avant de pouvoir passer à la caisse virtuelle, qui ne leur laissait que 5 minutes pour compléter leur achat. Ils ont alors eu la surprise de voir des frais de service de 16,50$ ajoutés au total. Ils avaient donc le choix entre payer ces frais ou perdre leur place. Plusieurs estimant que cela contrevient à la Loi sur la protection du consommateur, une demande d’action collective a été déposée en février. Une entente a été trouvée entre les parties cet automne, qui a été approuvée par la Cour supérieure mercredi. Quelque 7 600 festivaliers qui avaient acheté une «passe week-end» au prix initial de 170$ recevront la somme de 20$, peut-on lire dans le jugement, dont Le Journal a obtenu copie. Les 300 personnes qui s’étaient procuré une «passe VIP» à 300$ recevront quant à eux 35$." -Journal de Montréal

Bref, une journée à oublier pour l'homme d'affaires...

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Facebook