Appui des artistes envers Mike Ward: “c'est comme la mafia”, dénonce un animateur de radio

Il n'y va pas avec le dos de la cuillère!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

La saga opposant Mike Ward à Jérémy Gabriel est de retour pour une nouvelle fois au coeur de l'actualité, et on n'a pas fini d'en entendre parler puisque la cause s'en va devant la Cour suprême canadienne.

Hier, dans le cadre de son émission de radio sur les ondes de QUB, Richard Martineau a dénoncé ce qui selon lui serait une forme d'hypocrisie de la scène artistique québécoise en lien avec l'affaire Mike Ward.

Il en a rajouté ce matin dans sa chronique du Journal de Montréal. 

"Si Mike Ward avait fait un gag sur Safia Nolin au lieu de faire un gag sur Jérémy Gabriel. Un gag aussi vulgaire, aussi cruel, aussi dégueulasse. Sur son obésité, son apparence, le fait qu’elle se soit montrée toute nue dans une vidéo avec une pieuvre, ses « fuck you », son doigt dans le nez... Pensez-vous que le petit milieu du showbiz, qui l’a applaudi hier comme s’il était le champion de la liberté d’expression, l’aurait accueilli aussi chaleureusement ? La réponse : non. Pantoute. Jamais dans 100 ans." -Richard Martineau, Journal de Montréal

Et le chroniqueur ne s'arrête pas là. Il lance au passage une flèche à Guy A. Lepage.

"Nos vedettes auraient pourfendu Mike Ward sur les médias sociaux, comme ils ont pourfendu et insulté tous ceux qui, ô scandale, ont osé critiquer le look de Safia Nolin au gala de l’ADISQ. Mais voilà : Jérémy Gabriel ne fait pas partie de « la gang ». Il n’est pas cool. Il n’a pas été béni par le pape de la République Indépendante du Plateau. Il est considéré comme quétaine. Alors ça donne tous les droits à Mike Ward." -Richard Martineau, Journal de Montréal

Richard Martineau termine sa chronique avec une analogie très lourde de sens, comparant le monde du showbiz québécois à la mafia.

"C’est comme la mafia : si tu paies ta juste part, tu seras protégé", explique-t-il. "Sinon, tu vas devenir la pinata préférée des artistes. Pendant que ceux qui te tourmentent seront chaleureusement applaudis dans un gala regardé par des millions de personnes."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Facebook