Nouvelles : Anick Lemay reçoit un bouleversant message d'un de ses amis
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Anick Lemay reçoit un bouleversant message d'un de ses amis

Touchant témoigange

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
837 837 Partages

On le sait, l'histoire d'Anick Lemay a touché tout le Québec depuis qu'elle a annoncé qu'elle était atteinte du cancer du sein. Dans une série de chroniques publiées sur le site d'Urbania, la comédienne a raconté tout son parcours avec une transparence et une ouverture bouleversantes. Du moment où elle a appris qu'elle avait le cancer jusqu'à la double mastectomie qu'elle a dû subir, en passant la douleur physique et émotionnelle qu'elle a ressentie, elle raconte tout, sans filtre et avec une étonnante candeur.

La comédienne est très aimée par le public et de nombreux amis dans le milieu artistique ont tenu à rendre homme à leur amie, une femme authentique, drôle et attachante qui a toujours été présente et fidèle pour ses proches.

Vendredi, c'est Pierre Gince, président et fondateur de Mesure Média, qui a tenu à écrire une lettre à Anick Lemay. En voici quelques extraits:

«Cette semaine, mon blogue prend une allure inhabituelle puisque je suis encore secoué par ce que vit mon amie.

Nous ne sommes pas des intimes, mais j’ai beaucoup côtoyé la comédienne et ex-Madame Uniprix Anick Lemay et je l’estime beaucoup. Elle est une femme de parole et de rigueur.

J’ai donc choisi de mettre presque toutes les données de côté afin d’écrire à Anick. Et de vous mettre en c.c.

Chère Anick,

Réalisais-tu ce que tu allais provoquer comme réactions, à partir du 9 avril dernier, lorsque tu as publié une première chronique dans Urbania ?

Lorsqu’ils reçoivent un verdict de cancer comme un coup de masse sur un doigt qui devient rapidement violet, beaucoup de gens s’écroulent… en gardant leur douleur en dedans. Comme s’il n’y en avait pas déjà suffisamment.

Toi, avec ta si jolie tête de cochon, tu as décidé de t’exprimer. Haut et fort. Et régulièrement. Parce que ça te ferait le plus grand bien. Et aussi, tu t’en doutais certainement, tu allais le faire au nom de tous ceux et celles qui n’ont ni plume ni tribune.

Tu as su nous sidérer dès ta première chronique intitulée Le gouffre lumineux. Puis, tu nous as donnés le goût de te t’accompagner dans la souffrance. C’est réussi : nous tremblons et paniquons en jaquette d’hôpital, nous aussi.

Dès le départ, tu nous avais donné l’heure juste – très juste, en fait. Alors, on savait à quoi s’en tenir – du moins, on se l’imaginait. Et, comme si tu ne voulais aucune équivoque avec nous, tu as choisi la totale : les mots allaient nous ébranler et les photos allaient nous chavirer. Une seule photo par chronique allait suffire.»

On vous invite fortement à lire le texte en intégralité ici.

Les tournages de L'Échappée ont repris sans elle

Qu'on le veuille ou non, le monde continue quand même d'avancer. Et une autre dure étape a été franchie alors que les tournages pour la prochaine saison de la série L'Échappée ont reprise...sans Anick Lemay, qui doit bien évidemment s'absenter.

Le scénario a été adapté pour que son personnage de Noémie Francoeur puisse réintégrer la série lorsque la comédienne sera en mesure de tourner. Mais pour l'instant, l'auteure Michelle Allen a dû faire un travail de moine pour revoir complètement le scénario. En entrevue au Journal de Montréal, elle explique:

« L’objectif, c’est de garder Noémie dans L’Échappée. C’est un personnage tellement central. C’est la sœur de Brigitte. C’est la directrice du centre jeunesse. On l’aime. Elle est bonne. On l’attend le plus vite possible. »

Michelle Allen a appris la terrible nouvelle bien avant qu'Anick Lemay ne décide de rendre le tout public. Et comme on peut le deviner, la nouvelle a eu l'effet d'une bombe dans l'équipe de L'Échappée.

Huit épisodes avaient déjà été écrits lorsque la nouvelle est tombée, donc l'auteure a dû complètement revoir les scénarios. « C’est comme un paquebot qu’on change de direction. Ça crée un effet domino assez important. »

« Le défi, c’est d’intégrer son absence à quelque chose qui soit le plus dramatiquement intéressant. C’est sûr qu’on peut juste dire que Noémie est partie en voyage, mais c’est un peu plate. Avec qui ? Pourquoi ? Comment ?  J’aurais pu la faire mourir, mais ce n’est pas ce que j’ai choisi. Ça aurait été un peu plate. J’ai trouvé une autre proposition... »

Une chose est sûre, on a bien hâte de voir comment l'auteure a réussi à arranger le scénario pour qu'on comprenne son absence, tout en laissant une porte ouverte à son retour dès qu'elle sera en meilleure forme.

Partager sur Facebook
837 837 Partages

Source: Mesure Média
Crédit Photo: Facebook