Anick Lemay donne des nouvelles importantes concernant son retour à la télévision

On a tellement hâte!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
972 972 Partages

Anick Lemay prépare son grand retour à la télévision, elle qui a recommencé les tournages pour l'excellente série L'Échappée, au cours des dernières semaines. On se rappelle que son personnage de Noémie a été habilement effacé de la dernière saison lorsque l'auteure Michelle Allen a appris qu'Anick était atteinte du cancer et qu'elle ne pourrait prendre part aux tournages. C'est donc avec énormément de joie et d'émotion que l'équipe a souligné le retour de la comédienne, après son très médiatisé combat contre la maladie.

Dans une entrevue réalisée par Le Journal de Montréal, la comédienne se confie sur son retour dans L'Échappée, après un an d'absence en raison de son combat contre le cancer.

Voici quelques extraits de l'entrevue que l'on vous suggère fortement de lire en intégralité sur le site du Journal, juste ici.

Déjà, on apprend que son retour sur le plateau s'est déroulé dans le bonheur et la joie.

« Sur le plateau, c’est comme s’ils avaient passé un mémo avant que j’arrive : personne n’avait le droit de brailler dans ma face ! Tout ce qui entourait mon retour était juste joyeux. Ça m’a permis de remettre mes patins. Et ils patinent très bien. »

On apprend également que l'auteure a exploré l'idée selon laquelle le personnage de Noémie ait elle aussi à se battre contre le cancer, ce qui aurait pu expliquer son absence d'une saison. Mais la comédienne a décidé qu'elle n'avait pas envie de se replonger là-dedans. C'est donc une autre avenue qui a été privilégiée.

« Au cours des deux premières saisons, Noémie tenait le fort, rappelle Anick Lemay. La branche solide, c’était elle, mais en même temps, elle se faisait barouetter par tout le monde. Et quand on l’a laissée, elle était au bord du burn-out. Je n’avais pas envie de rejouer la Noémie dépressive. Je sentais que j’avais fait le tour. J’avais besoin d’un nouveau défi. Je voulais qu’elle s’émancipe. »

« Au Costa Rica, Noémie a appris plein de nouvelles choses, révèle Anick Lemay. On peut dire qu’elle a fait son voyage initiatique qu’on fait tous entre le cégep et l’université. Elle ne veut plus satisfaire tout le monde à tout prix. »

« Mon niveau d’énergie est bon, mais la semaine dernière, j’ai tourné à tous les jours, quasiment mur à mur, et quand je revenais chez moi, je m’en ressentais en tabarnouche ! Il paraît que ça prend deux ans, refaire son système. Je dois être patiente. »

Oh qu'on a hâte de voir ça!

Partager sur Facebook
972 972 Partages

Source: Journal de Montréal
Crédit Photo: En direct de l'univers