Anick Lemay a passé une bonne partie du confinement avec Julie Le Breton

Deux de nos comédiennes préférées

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Les longs mois de confinement ont représenté un solide défi pour tous les Québécois, mais ça a permis à de très nombreuses personnes de remettre en question la façon dont ils vivent. C'est notamment le cas de la comédienne Anick Lemay qui a profité de cette période de grande incertitude pour déménager. 

En entrevue avec le magazine 7 Jours, Anick Lemay a affirmé:

«J’y pensais depuis un bout, mais finalement, après y avoir passé plusieurs mois seule avec ma fille, j’ai réalisé que je n’avais plus envie d’entretenir une maison de trois étages, et que c’était beaucoup trop grand pour nous deux. La première personne qui l’a visitée l’a achetée, et j’habite maintenant dans un beau condo avec beaucoup de cachet, des planchers croches et des boiseries. C’est tellement beau, j’adore ça! ll reste à dépaqueter les boîtes. »

La comédienne a également révélé qu'elle avait passé beaucoup de temps avec sa grande amie Julie Le Breton, au cours des derniers mois.

«Comme nous sommes célibataires toutes les deux, c’était beaucoup plus agréable de le vivre ensemble. On a joint l’utile à l’agréable. On faisait de longues marches, on se préparait des soupers et on discutait de plein de choses.» 

Sur le compte Instagram d'Anick Lemay, on a notamment pu voir une magnifique photo des deux amies aux Îles de la Madeleine:

« Les Îles avec elle! Chez elle, plein de vent, de sable et d’amour! Merci ma Ju xxx »

Et voici d'autres publications faites par les deux amies au cours des derniers mois sur leur compte Instagram respectif:

« Me fous un peu de ce qu’on puisse en dire. J’avais pas vu ma mère depuis Noël. La bâche était clean et le coeur, joyeux. Le toucher me manque plus que le visuel. Pour elle aussi. On a rit, frémit, versé quelques larmes. Je t’aime Mom. »

« Lui c’est mon Monocle. Le seul et unique. L’autre au dessus, c’est le plus fort, mon Daddy. Deux frères. Mon enfance. Et ma fille masquée. Ça donne le ton de l’époque. Bonne fête des Pères. Beaucoup d’amour à ces hommes qui m’ont construite xxxx »

« Jour 1 an 5. Ça se peut! »

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: 7 Jours · Crédit Photo: Instagram Anick Lemay