Alexandre Champagne s'ouvre avec émotion sur sa dépendance aux jeux vidéo

Un message inspirant!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

On le sait, la dépendance aux jeux vidéo est l'un des maux qui touchent le plus les jeunes. Et un texte publié dans Le Journal de Montréal raconte l'histoire du jeune Yohan, qui est en train de terminer une thérapie pour soigner sa dépendance au jeu Fortnite. L'article en question a particulièrement touché Alexandre Champagne qui a lui aussi déjà souffert de cette dépendance. C'était l'occasion pour le photographe de s'ouvrir sur ce fléau.

Voici le touchant message qu'il a publié sur sa page Facebook, mardi en début de journée:

« Salut Yohan,

On s'connaît pas, mais j'aimerais ça te féliciter.

Parce que tu as reconnu ton problème mais surtout parce qu'en entrant en thérapie, tu as posé un geste significatif qui j'espère va aider d'autres jeunes et moins jeunes à réaliser l'emprise qu'on les jeux vidéos sur leur vie.

J'ai eu 34 ans hier et depuis 6 mois, je suis complètement "sobre" de jeux vidéos.

À LIRE ÉGALEMENT:

À VOIR: Immense moment de malaise à TLMEP pendant l'entrevue d'Extinction Rebellion

Marie-Chantal Toupin lance un cri du coeur contre un Québécois qui défend et encourage les pédophiles

Maripier Morin a relevé un grand défi en posant complètement nue «Je n'aime pas mes seins»

10 photos très coquines Polina, la candidate d'Occupation Double éliminée dimanche soir

Maripier Morin explique finalement les raisons de sa séparation avec Brandon Prust « Je l’aime et je vais l’aimer toute ma vie

***

J'ai manqué du travail, détruit mes relations, menti pour jouer et j'ai dépensé des sommes exorbitantes sur des jeux depuis 2007.

Je pouvais jouer entre 12 et 16 heures par jour sans m'arrêter. Je commandais de la bouffe, j'étais sédentaire, j'étais en mauvaise santé en plus d'être anxieux quand je ne jouais pas.

Le fait que tu prennes la parole pour en parler me réchauffe le cœur parce que pour les jeunes, tout pointe vers l'utilisation des jeux vidéos et ce sont ceux qui ont les plus grands problèmes qui convainquent les autres que c'est ok de jouer, que c'est une passion, que c'est une belle manière de passer le temps.

Je suis heureux de voir que tu as réalisé qu'il n'en est rien du tout.

Avec le recul, je n'y vois aucun bénéfice à court, moyen ou long terme.

De plus, les stratégies financières des compagnies sont de plus en plus déloyales et appellent à la consommation et au piège de la dépendance.

Je n'ai rien contre l'argent ou le profit, sauf s'il exploite un vice ou une faille psychologique de son utilisateur.

Il en tient de la responsabilité de ce dernier, je le sais, mais un coup de main ne fait jamais de tort.

Si ça te tente, Yohan, passe me voir au studio pour des portraits. On va porter ton message ensemble, deal?

Take care  »

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Facebook Alexandre Champagne · Crédit Photo: Facebook Alexandre Champagne