Alex Nevsky se fait critiquer durement pour son rôle de coach à La Voix

Des critiques très dures

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles

Il y a déjà quatre semaines de passées à La Voix et c'est donc dire qu'il ne reste plus qu'un seul dimanche d'auditions à l'aveugle avant de passer à l'étape des duels. On ne sait pas si le grand gagnant de cette septième saison est déjà dans l'une des équipes ou si c'est quelqu'un qu'on découvrira dimanche prochain, mais on peut déjà affirmer que cette édition 2019 est remplie de talents exceptionnels.

Dans une chronique publiée dans La Presse+, le chroniqueur télé Hugo Dumas s'est attardé au travail des quatre coachs, en ce début de saison. On se rappellera que trois des quatre (Lara Fabian, Éric Lapointe et Alex Nevsky) sont de retour au poste après avoir également été de la sixième saison, tandis que Marc Dupré effectue un retour, lui qui avait décidé de prendre une année de pause bien méritée.

Alors, après quatre semaines, lequel des quatre chanteurs réussit à tirer son épingle du jeu? Pour Hugo Dumas, il est clair que Lara Fabian est celle qui se démarque le plus, non seulement pour ses remarques pertinentes, mais également pour son coaching en direct envers certains candidats. 

« Lara Fabian a élevé son niveau de plusieurs notes cette saison en adoptant une approche plus franche, moins mielleuse. Elle distribue d’excellents conseils techniques dans une langue soutenue et en employant un vocabulaire précis. C’est impressionnant. »

Pour ce qui est de Marc Dupré, Hugo Dumas trouve que son enthousiasme est débordant et que c'est évident qu'il adore son travail de coach. C'est vrai qu'avec sa belle sensibilité et son sourire contagieux, Marc donne d'excellents moments de télévision.

Du côté d'Éric Lapointe, le chroniqueur de La Presse trouve qu'il est moins rayonnant qu'à l'habitude. « Éric Lapointe se classe troisième. Il a paru plus en forme hier soir que depuis le début de cette septième saison. Mais son regard intense, qui a fait sa marque de commerce, ne brille pas aussi fort que d’habitude. »

C'est lorsqu'on arrive à Alex Nevsky que ça se corse.

« Alex Nevsky traîne de la patte parce qu’il n’a pas l’air aussi combatif et enflammé que ses camarades. Sa nonchalance ne le sert pas du tout. Peut-être qu’il communique juste mal ses intentions ? On aimerait le voir moins passif »

Êtes-vous d'accord avec lui?

Source: La Presse · Crédit Photo: Instagram