Affaire Éric Lapointe: Ingrid Falaise dénonce les démarches de l'avocat d'Éric Lapointe

Elle ne la trouve pas drôle du tout!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Si vous avez suivi l'actualité cette semaine, vous savez probablement qu'Éric Lapointe devra bel et bien faire face à un procès dans le dossier de violence conjugale qui l'oppose à son ex-conjointe.

Bien que le chanteur ne s'est pas présenté lui-même à la cour, son avocat a communiqué avec les médias, déplorant qu'Éric Lapointe soit interdit de communication avec la plaignante.

«Très humblement, je suis d’avis que la résolution de conflit passe par la communication. Mais bon, depuis le jour 1, on a interdit à M.  Lapointe de communiquer avec la plaignante et il respecte ses conditions», a fait savoir l'avocat de Lapointe.

Ces propos ont fortement déplu à Ingrid Falaise, qui a elle-même été victime de graves violences par son ancien conjoint.

"Les agresseurs prônent la communication puis se positionnent en tant que victime lorsque la partie adverse maintient le statu quo. La communication est leur porte d’entrée pour continuer à contrôler et manipuler la victime. La raison pour laquelle la médiation est fortement déconseillée lorsque vous avez vécu dans le cycle de la violence. Ça démontre à quel point certains acteurs du monde de la « justice » banalisent la violence conjugale." -Ingrid Falaise

Ingrid Falaise n'est pas la seule à s'être indignée des propos de l'avocat d'Éric Lapointe cette semaine, notamment de la phrase ci-dessous, qui selon plusieurs, présenterait le chanteur en victime.

"C’est un passage difficile. On espère que tout le monde puisse éventuellement être satisfait des démarches judiciaires et qu’ils arriveront à être sereins par rapport à cet incident-là. Cela dit, ce n’est pas facile pour M.  Lapointe. Je suppose que ce n’est pas facile pour madame non plus. Il n’y a rien de drôle là-dedans." -Jacklin Turcot, avocat d'Éric Lapointe

Éric Lapointe saura la date de son procès le 10 mars prochain.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Facebook · Crédit Photo: Facebook