Adonis Stevenson était finalement destiné au bonheur, avec son amoureuse et leur bébé de un mois

C'est d'une tristesse infinie...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
98 98 Partages

Le monde du sport au Québec est sous le choc, depuis samedi soir, alors que le boxeur Adonis Stevenson se retrouve entre la vie et la mort, plongé dans un coma artificiel suite à son combat contre l'Ukrainien Oleksandr Gvozdyk. Si Adonis était sans l'ombre d'un doute l'un des sportifs québécois les plus polarisants, tous s'entendent aujourd'hui pour lui souhaiter un rétablissement rapide et un retour à la santé le plus rapidement possible. Parce qu'après des années fort controversées, le boxeur de 41 ans semblait finalement destiné au bonheur.

Dans un très touchant texte publié lundi, le célèbre chroniqueur sportif Réjean Tremblay raconte qu'Adonis Stevenson était finalement heureux, notamment grâce à sa rencontre avec celle qui partage sa vie, Simon, et leur bébé Adonia qui a vu le jour il y a à peine un mois. Voici quelques extraits du texte de Réjean Tremblay, publié sur le site du Journal de Montréal, qu'on vous suggère fortement de lire en intégralité:

«Adonis Stevenson était enfin heureux. Ses proches en parlaient. Simone, son amoureuse et mère d’Adonia, leur bébé d’un mois, semblait être en symbiose avec lui.

Quand il l’a connue, dès le deuxième soir en fait, il a passé des heures à lui raconter son passé, ce qu’avait été sa vie. En lui montrant aussi quel homme il espérait être devenu. Il n’a rien caché. Elle a accepté, elle l’a aimé.

Depuis, Adonis était enfin heureux. Et ceux qui l’avaient connu affable et souriant retrouvaient cet Adonis. Ç’avait été le cas à Toronto lors de son combat contre Badou Jack.

Et à Québec, c’est cet Adonis qu’on a retrouvé la semaine dernière.

Martin Tremblay, Mathieu Boulay, Yvon Michel peuvent en témoigner.

Quelques heures avant son combat contre Oleksandr Gvozdyk, Adonis s’était penché sur sa fille étendue sur le lit et l’avait bécotée avec amour. Il s’en allait défendre son titre de champion du monde WBC. L’amour et le bonheur l’attendaient. Enfin.»

Les plus récentes nouvelles ont été données, dimanche par le promoteur Yvon Michel. Voici ce qu'il a déclaré dans une série de tweets:

«Mise à jour sur .: l’état d’Adonis est passé de critique à une évolution vers la stabilité d’hier à aujourd’hui ce qui est, dans les circonstances, une bonne nouvelle.

Il reprend ses forces en sédation contrôlée. Toute sa famille, sa conjointe Simone et Groupe Yvon Michel tiennent chaudement à remercier les très nombreuses personnes qui prennent le temps de faire parvenir des messages réconfortants. (2de3)

D’autres informations seront publiées quand il y aura du nouveau. Il n’y aura pas d’autres commentaires d’ici là. (3de3)»

Adonis Stevenson est certes une personnalité très polarisante qui a un passé trouble et de nombreux détracteurs. Mais au moment où il se retrouve entre la vie et la mort, plusieurs critiquent le fait que des personnes continuent de déverser leur haine contre lui, sur les médias sociaux. Réjean Tremblay en fait partie.

« Sisi », son amour, est torturée par l’angoisse. Elle demande aux amis et aux proches de prier pour qu’Adonis s’en sorte. Sa mère, qui est montée sur le bord du ring pour voir son fils étendu sur le tapis, est retournée à Montréal. Elle est dévastée.

J’espère seulement qu’elles ne liront jamais les saloperies immondes qu’on trouve sur les réseaux sociaux. On parle d’une mère et d’une amoureuse. On parle de cinq enfants dont les plus âgées vont à l’école et savent lire. Qui risquent de perdre un fils, un amoureux, un père.

Si on est incapable de pardonner des crimes passés, qu’on respecte au moins un homme qui lutte pour sa vie.

Comment peut-on transformer Facebook ou Twitter en réseaux d’égouts ? Mais qu’est-ce que des êtres humains peuvent avoir à la place d’une âme pour souhaiter qu’un homme dans le coma « crève ou finisse légume » ? C’est par dizaines que ces immondices polluent les réseaux sociaux. Y en a un qui a eu l’idée de génie de mettre en ligne l’image d’un jambon en train de rôtir.»

Toutes nos pensées vont vers la famille et les proches d'Adonis Stevenson en ces moments particulièrement difficiles.

Partager sur Facebook
98 98 Partages

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Facebook Adonis Stevenson