À quelle fréquence un couple devrait avoir des rapports sexuels? Louise Sigouin répond à la question

Bien dit!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

C'est toujours délicat de parler de sexualité, même si c'est l'un des sujets les plus universels et humains qui existent. Mais on le sait, c'est encore l'un des grands tabous de notre société même si ça touche tout le monde et on a adoré que Marie-Claude Barrette et l'équipe de Deux filles le matin consacrent une émission sur le sujet de la libido, plus tôt cette semaine.

Kim Rusk, Maude Guérin, Alex Perron et Louise Sigouin étaient sur le plateau pour aborder différents thèmes entourant le désir et Louise Sigouin - que l'on a notamment vue dans la télé-réalité Si on s'aimait plus tôt cette année - a dû répondre à l'inévitable question de la fréquence des rapports sexuels dans un couple.

Bien sûr, il n'y a pas de réponse miracle et ça dépend d'une relation à une autre. Mais la sexologue a encore une fois réussi à trouver les mots justes.

« Tout ce que je peux dire c'est qu'il faut trouver la fréquence qui convient aux deux personnes impliquées. Parce que sinon, juste de dire " Je devrais faire l'amour trois fois par semaine ", ça crée une pression et l'anxiété, la pression, ça ne marche pas avec la sexualité. Généralement, il y en a toujours un ou une qui est plus axé sur la sexualité et l'autre moins. Il faut aussi laisser libre cours. Des fois c'est trois fois par semaine, et après ça on va être trois semaines sans le faire. 

Mais si on se parle, qu'on entretient cette énergie-là, le désir, ça alimente même s'il n'y a pas de rencontre physique. Alors il faut vraiment trouver la fréquence qui nous convient. Quand il y en a un qui est frustré et que ça crée une tension, là il y a un problème. C'est là qu'on ne sait pas comment s'y prendre et par où prendre le problème. On consulte, on trouve une façon, on ouvre.

Et je trouve qu'une des premières choses à faire c'est d'arrêter le temps. Oui je travaille, oui on a des enfants, oui j'ai des préoccupations, mais on se donne-tu rendez-vous? On s'ennuie des moments où on se frenchait pendant des heures, où on se caressait pendant des heures, mais on ne prend plus ce temps-là. Ce qu'on fait en début de relation. 

Alors c'est d'accepter que la passion elle ne reviendra pas, cet espèce d'élan naturel-là, ça appartient au début de la relation. Mais je peux créer un moment favorable où je prends le temps de me déposer, je suis moins préoccupé, on se prend un bain, on organise, on se donne une rencontre. Les gens vont dire que si ce n'est pas spontané ça ne marche pas. Mais il faut le provoquer sinon il ne se passe rien. »

Voici la vidéo en question qui a été publiée sur la page Facebook de Deux filles le matin:

« On aborde la fréquence des relations sexuelles dans le couple. Faut-il les mettre à l'horaire? Louise Sigouin-Experte en accompagnement relationnel nous donne des trucs pour alimenter le désir. »

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Deux filles le matin · Crédit Photo: Deux filles le matin