Les Stars du Web : Alicia Moffet se dévoile entièrement sans maquillage
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Alicia Moffet se dévoile entièrement sans maquillage

La jeune femme en a profité pour ouvrir la discussion sur l'acceptation de soi.

Publié le par Monde de Stars dans Les Stars du Web
Partager sur Facebook
76 76 Partages

Alicia Moffet accumule les abonnés sur Instagram depuis sa participation à l'émission La Voix en 2015. D'ailleurs, la chanteuse était sortie quelque temps avec le gagnant de cette même édition, Kevin Bazinet. Dans les dernières années, Alicia a lancé sa propre collection de maquillage, puis on a pu suivre les développements de sa carrière et entendre son point de vue sur les réseaux sociaux dans la série Influenceurs présentée à Vrak

Celle qui compte 287 000 abonnés sur Instagram reste tout de même authentique malgré la célébrité. Ses nombreux selfies et vidéos comiques montrent qu'elle ne se prend vraiment pas au sérieux! Ses story mettent très souvent en scène ses deux meilleures amies, Alanis Désilets d'Occupation Double ainsi qu'une dénommée Pêche. D'ailleurs, l'influenceuse a annoncé mardi qu'elle recommencerait à publier des vidéos sur sa chaîne YouTube, qu'elle avait délaissée depuis quelques mois. 

Mais ce qui retient toute l'attention dans les dernières heures, c'est une photo que la belle Alicia a publié, où elle dévoile son visage entièrement au naturel et sans maquillage. Non seulement elle y est resplendissante, mais on découvre en plus que la star cachait ses taches de rousseur! Alicia a profité de sa tribune sur les réseaux sociaux pour adresser un problème que beaucoup de jeunes femmes vivent au quotidien par rapport à l'acceptation de soi et aux critères de beauté véhiculés dans les médias. La jolie blonde explique donc sous le fameux cliché : « T’auras pas une Moff plus au naturelle que ça te l’dit! C’est fou de repenser à y’a 2 ans ou j’étais incapable de sortir de chez moi sans un full face de makeup. Jaaaamais j’aurais cru publier une photo de moi aussi «  tout nu » ! J’suis bin contente de ça ». 

 

Ce n'est pas la première fois que la jeune femme s'ouvre sur des sujets délicats ou tabous. Vers la fin du mois de mai, elle a publié une photo où elle explique qu'elle vit une certaine anxiété de performance et qu'elle est plutôt sévère envers elle-même : « Une petite selfie random de la Moff contente contente simplement parce que j’avais envie de vous jaser! Je ne sais pas trop pourquoi, mais les derniers mois pour moi ont été assez intenses sur les leçons les apprentissages. Je suis le genre de personne qui recherche toujours à être la meilleure version de moi-même et à comprendre plus profondément ce qui se passe autour de moi. Tellement que ça peut en devenir stressant parce que je ne suis jamais satisfaite. Un genre de cercle vicieux. Je ne démontre pas vraiment ce côté là de ma personne sur les réseaux sociaux, mais je suis quelqu’un de très profonde mentalement et extrêmement consciente de mes propres défauts. Ce qui peut être enfaite une grande qualité. (Je crois bien les connaître, mais j’ai quand même de la difficulté à les accepter ou à prendre action pour m’améliorer. C’est un processus! ) Ça n’a certainement pas toujours été comme ça mais par contre, un concept que j’ai compris dernièrement qui m’a vraiment ouvert les yeux, est d’apprendre à accepter la souffrance, la peine et le négatif. Ça doit sonner intense dit aussi cru. Mais en réalité, c’est seulement de comprendre que, sans la souffrance, la peine et tout le négatif, il n’y aurait pas de bonheur ou de positif. Si tout était trop facile, ça nous enmerderait. On est pratiquement programmé pour ne jamais être satisfait et autant que ça peut nous fâcher sur le moment de ne pas avoir ce qu’on veut ou d’être boulversé par une situation, autant qu’on a besoin de ce processus là. C’est par les échecs qu’on apprend les meilleures leçons. La clé, selon moi, c’est simplement d’accepter les situations tel qu’elles le sont. Et s’il y a un problème, trouver une solution positive au lieu d’essayer de l’éviter. By the way, je DÉTESTE lire, mais je suis tombé sur un livre complètement fou qui explique ce concept là. Je vous jure c’est incroyable! Ça s’appelle « The subtle art of not giving à f*ck » ou en français « L’art subtil de s’en foutre ». Bref, c’était ma petite pensée de la soirée, et n’hésitez surtout pas à me donner votre opinion sur le sujet ». 

 

 

Sachant que beaucoup de jeunes la suivent, on la remercie d'ouvrir la discussion sur des sujets aussi importants. 

Partager sur Facebook
76 76 Partages

Source: Hollywood PQ
Crédit Photo: @aliciamoffet