Critiques : Sarah-Jeanne Labrosse se prononce sur les scandales sexuels
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Sarah-Jeanne Labrosse se prononce sur les scandales sexuels

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Monde de Stars dans Critiques
Partager sur Facebook
140 140 Partages

Pour la toute première fois, les stars de la série Les Pays d'en haut ont accepté de se prononcer sur l'affaire entourant les supposées inconduites sexuelles du réalisateur Archambault. Un sujet très délicat pour les acteurs qui ont travaillé avec lui pour la série à succès diffusée sur les ondes de Radio-Canada.

On apprend d'emblée que ni Sarah-Jeanne Labrosse, ni Vincent Leclerc ou Maxime Le Flaguais n'ont été témoins de gestes répréhensibles de la part de Sylvain Archambault en tournage. Toutefois, ils ne veulent surtout pas porter ombrage aux durs témoignages des victimes. 

Ébranlés par les révélations concernant le réalisateur, ils ont souhaité garder le silence. Une non prise de parole qui a suscité bien des analyses, bien des rumeurs et bien des réactions auprès des internautes québécois.

« J’ai un immense respect pour ceux qui ont signalé quelque chose, mais ça ne m’est pas arrivé », déclare Sarah-Jeanne Labrosse.

« C’est délicat, parce que quand on est silencieux, dans la tête des gens, soit on est victime, soit on est complice... Et c’est émotif, parce que Sylvain Archambault, c’est quelqu’un qu’on côtoie et qu’on aime beaucoup » - Sarah-Jeanne Labrosse, Journal de Montréal

Elle n'est pas la seule à «aimer» Sylvain Archambault. Maxime Le Flaguais a renchérit en ce sens: 

« Sylvain, c’est un gars qui est aimé. Ses équipes le suivent. C’est un réalisateur qui fait beaucoup rire son monde. C’est un bon capitaine... Mais ce qu’il faut retenir du mouvement Moi aussi, c’est qu’il ne faut pas diminuer les dénonciations. » - Maxime Le Flaguais, Journal de Montréal

Vincent Leclerc ne ménage pas lui non plus les compliments et s'avoue perturbé par tout ça:

« Ça m’a chamboulé parce que Sylvain, c’est un excellent collaborateur, souligne l’acteur. Mais c’est sûr qu’on se pose des questions. Tu essaies de voir qu’est-ce qui t’appartient dans tout ça... » - Vincent Leclerc, Journal de Montréal
« C’est très difficile à aborder. On choisit nos mots. On n’a pas été côte à côte avec Sylvain depuis ses débuts. On n’a pas été présents tout le temps sur Les pays d’en haut. Mais une chose que j’ai envie de dire, c’est qu’en tournage, l’atmosphère­­­ était excellente. » - Vincent Leclerc, Journal de Montréal

S'ils ont décidé de parler, c'est pour «apporter une nuance» dans cette histoire des plus difficiles à aborder. 

Partager sur Facebook
140 140 Partages

Source: Journal de Montréal
Crédit Photo: Instagram de Sarah-Jeanne Labrosse